• Culture,

Atelier de lecture - La voix des mots

Publié le 12 septembre 2019 Mis à jour le 16 septembre 2019
Direction : Frédérique BRUYAS - Cie Escargot Ma Non Troppo 

Vous pensiez que la littérature n’avait plus de secrets pour vous ? C’était oublier combien la lecture à voix haute peut donner vie à une pensée...


Lecture ©Dmitry RatushnyMunissez-vous de votre voix, venez lire la musique des mots. Laissez votre voix-instrument, au service de l’écriture, révéler ce qui fait la chair d’une pensée littéraire.

Le texte se fait "partition de paroles", quel que soit le répertoire : classique ou contemporain. Redécouvrez, écoutez, ressentez cette matière littéraire et faites-la parler, chanter…


 

Frédérique BRUYAS, lectrice publique

Frédérique BRUYAS ©Ernesto TIMOR
Lectrice publique depuis vingt ans, Frédérique BRUYAS partage son travail artistique lors de stages de formation à la lecture à voix haute auprès de bibliothécaires, d’enseignants, d’artistes en France et à l’étranger.

Une formation initiale de comédienne et de musicienne a développé chez elle une écoute sensible de la matière littéraire.

Au sein de sa compagnie Escargot Ma Non Troppo elle invite de nombreux artistes à créer ensemble de nouvelles complicités autour de la littérature, matière d’une extraordinaire plasticité.



Ses mises en voix se doublent de créations sonores réalisées par des compositeurs, musiciens, plasticiens, sound designers.

Lecture ©Alberto BIGONI
Elle a collaboré avec L’Orchestre National d’Ile-de-France, les compagnies voQue/Jacques Rebotier, La voie des livres, Les Souffleur(s), les festivals Ritournelles, Textes en l’air, Rencontres d’été en Normandie, La Voix est Libre, Hors Limites et d’autres encore.

Elle est l’auteure des livres Le métier de lire à voix haute (Éditions Magellan & Cie/2014) dans lequel elle retrace son expérience sensible de quinze années de lectures publiques et La lecture à voix haute expliquée aux enfants (Éditions Magellan & Cie/2018) conçue comme la réponse qu’elle donnerait à un enfant qui lui demanderait : « C’est quoi la lecture à voix haute ? ».