• Vie institutionnelle,
  • Vie de l'Université,
  • International,

Stratégie internationale de Recherche et de Formation : la CPU reçue à l'Élysée par le Président de la République

Publié le 5 janvier 2015 Mis à jour le 21 janvier 2015
Le 12 décembre dernier, Jacques Comby, en tant que président de la commission des relations internationales et européennes de la CPU, était accueilli à l’Élysée, avec la délégation de la Conférence des présidents d’université par le Président de la République, François Hollande, en présence de la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, et de la Secrétaire d'État à la Recherche et à l'Enseignement Supérieur, Geneviève Fioraso.

[legende-image]1290696719016[/legende-image]
De gauche à droite au premier rang : Gérard Blanchard, Jean-Loup Salzmann, Khaled Bouabdallah et Jacques Comby face au Président François Hollande, à la ministre Najat Vallaud-Belkacem (à sa droite) et à la secrétaire d'État, Geneviève Fioraso (à sa gauche).
© Présidence de la République/L.Blevennec

L’objectif de cette rencontre était d’évoquer la stratégie des universités françaises à l'international et les collaborations avec les entreprises françaises dans le domaine des échanges internationaux. Ces échanges ont permis de souligner le rôle de la CORIE dans l’organisation de la stratégie nationale de recherche et d’enseignement en lien avec les organismes de recherche (CNRS, IRD, INSERM, INRIA, notamment) dans le cadre de la Communauté Européenne, en Amérique latine (Brésil et Mexique en particulier), en Chine, en Amérique du Nord et en Afrique.

Cette rencontre a également été l’occasion d’évoquer l’état des relations universitaires et les perspectives de développement des coopérations entre les universités françaises et les universités des neuf pays stratégiques définis par l'Élysée (Azerbaidjan, Arabie Saoudite, Kazakhstan, Chili, Colombie, Ethiopie, Indonésie, Nigéria, Philippines).

Les questions du budget des universités et les politiques d’investissements et de développement des établissements ont également été abordées lors de cet entretien. François Hollande a d’ailleurs confirmé à cette occasion, avant d’en faire la déclaration officielle quelques instants plus tard, que le prélèvement de 70 millions sur les dotations 2015 des établissements – voté à l’assemblée en novembre 2014 dans le cadre du projet de loi de finances – ne serait pas appliqué. Il a indiqué qu’il resterait attentif au devenir des fonds de roulement et de réserve, conscient qu’ils sont un levier essentiel d’investissement et de développement pour les établissements universitaires.
  

Lors de cette rencontre à l'Élysée, la délégation de la CPU était composée :

  • du bureau de la CPU : le Président de la CPU Jean-Loup Salzmann, les Vice-Présidents Khaled Bouabdallah et Gérard Blanchard,
  • le Président de la Commission des Relations Internationales et des Affaires Européennes de la CPU : Jacques Comby,
  • le Rapporteur du rapport STRANES : Bertrand Monthubert
  • de quatre des Présidents désignés par la CPU comme représentants auprès des 9 pays récemment définis comme zones de relations stratégiques par l'Élysée (Azerbaidjan, Arabie Saoudite, Kazakhstan, Chili, Colombie, Ethiopie, Indonésie, Nigéria, Philippines).