• Vie de l'Université,
  • Etudiants,
  • Personnels,
  • Action sociale,
  • Vie institutionnelle,

Précarité menstruelle : #changeonslesrègles à Lyon 3 !

Publié le 11 mai 2021 Mis à jour le 27 mai 2021

Dans le cadre du plan d’action « 2021 – Lyon 3 année solidaire » lancé en janvier pour lutter contre les précarités sous toutes ses formes, l’Université Jean Moulin met en place un dispositif d’aide contre la précarité menstruelle, destiné à ses étudiants et à ses personnels. Coup d’envoi prévu le 28 mai, à l’occasion de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle.

Le dispositif se décline en deux mesures d’urgence : la distribution de culottes menstruelles sur les 3 campus et l’installation de distributeurs de protections hygiéniques en coton biologique.
 

Distribution de culottes menstruelles gratuites le 28 mai

Les culottes sont mises à disposition des étudiants et des personnels dans le cadre d’un partenariat avec la société Loop. La start-up lyonnaise, créée par d’anciens étudiants de Lyon 3 a été accompagnée par l’incubateur Manufactory.

Lieux et horaires de retrait : dans les lieux de passage des 3 campus de 10h à 16h :

Manufacture des Tabacs :
> stand 1 dans l'Espace rue Nord à proximité de l’entrée de l’Université et du point culture
> stand 2 dans l’Atelier des associations

Campus des Quais :
> stand 1 dans l’atrium au Palais de l’Université
> stand 2 dans le hall d’accueil de l’IUT

Campus de Bourg-en-Bresse :
> stand à l'accueil du campus

Couleur des culottes : noir. Tailles disponibles : du XS au 2XL.
Guide des tailles sur le site Internet Herloop | Comment bien choisir la taille de sa culotte menstruelle Loop ?

 

Mise en service de distributeurs de protections hygiéniques gratuites en coton bio

Les distributeurs sont installés dans les sanitaires, sur tous les campus et sites de l’Université (à partir de mi-mai). Chaque distributeur, dont l'approvisionnement sera régulièrement assuré, contient 300 protections hygiéniques bio (serviettes et tampons).

Localisation des distributeurs :
  • 10 à la Manufacture des Tabacs
  • 2 à l'IUT
  • 1 à Chevreul (18 rue Chevreul)
  • 1 Dugas + 1 Athéna
  • 3 au Palais de l'Université (15 quai Claude Bernard)
  • 2 sur le campus de Bourg-en-Bresse
Le dispositif se poursuivra avec la mise en place de nouvelles actions à la rentrée 2021-2022.
 

Un tiers des étudiants en situation de précarité menstruelle

Selon une étude menée en février 2021* auprès de plusieurs milliers d’étudiants en France, un tiers (33%) des sondés estime avoir besoin d’une aide financière pour se procurer des protections périodiques. 13% des répondants déclarent également avoir déjà dû choisir entre des protections et un autre objet de première nécessité qu’ils n’ont pu acheter ou bien dont ils ont dû se passer afin de pouvoir s’offrir des serviettes, des tampons ou bien des coupes menstruelles.
Les difficultés d’accès à ces produits de première nécessité constituent des facteurs de vulnérabilité supplémentaires et peut avoir des conséquences hygiéniques et sanitaires importantes, mais également un impact sur l’estime de soi.

*Étude réalisée par l’Institut Ipsos commandée par la FAGE. Menée auprès de 6518 étudiants en France (le terme « étudiants » prend en compte les minorités de genre)
 

Pour aller plus loin


En savoir plus sur le Journée mondiale de l’hygiène menstruelle :
En savoir plus sur la précarité menstruelle S’engager contre la précarité menstruelle
Partenaires :
Thématiques :
Vie de l'Université; Etudiants; Personnels; Action sociale; Vie institutionnelle