• Recherche,

Littératures, Limites et Frontières

Publié le 5 octobre 2007 Mis à jour le 25 juin 2012

Le colloque international "Littératures, Limites et Frontières" s'est tenu à l'Université Jean Moulin Lyon 3 du 21 au 23 juin 2007.

Littératures, Limites et Frontières

Littératures, Limites et FrontièresCe colloque qui s'est tenu à Lyon 3 au mois de juin 2007 était le premier volet d'une série de deux rencontres internationales sur la thématique « Littératures, Limites et Frontières ». Cet évenement scientifique, qui s'inscrivait  dans le cadre du Programme Pluri-formation Europe-Asie (PPF), était organisé conjointement par l'IETT de Lyon 3 et par le Cultural Translation Research Group de Taiwan (Université Nationale Tsinghua, Université Nationale Chiao Tung).

Ce colloque international se donnait pour objectif de repenser la question de la représentation littéraire (textes, images) des identités culturelles, mais aussi nationales, linguistiques et géographiques, et plus particulièrement de leurs conditions hybrides et transculturelles, dans le contexte historique d'un monde postcolonial.
Dans l'esprit de l'IETT, le colloque fut résolument hétérolingue (anglais, français, chinois) et les sujets traités, qui parcouraient divers aspects du champ de la culture textuelle et visuelle moderne (littérature, cinéma, documentaires, musique populaire, peinture), concernaient des espaces socio-culturels variés allant de l'Irlande et son « étrange frontière » (Pr. Richard Deutsch) au Japon avec l'histoire et la littérature d'Okinawa (Pr. Claire Dodane) en passant par Sophie Calle et l'identité juive  (Pr. Hervé Gabrion). Avec sept chercheurs venus de Taiwan, ce colloque, organisé en partenariat avec les Universités Taiwanaises,  proposa  néanmoins une majorité d'interventions sur les espaces chinois.

Frontières géographiques et littéraires ? Un certain nombre d'intervenants venus de Taiwan discutèrent ces questions de limites et de frontières à travers des analyses d'oeuvres de la littérature taiwanaise contemporaine. Avec le professeur Fang-mei Lin, il s'agissait de penser la relation entre l'identité corporelle et individuelle dans son rapport à l'espace géographique. Tsung-huei Huang offrait une lecture dérridienne d'un roman de l'écrivain taiwanais Ka-Shiang Liu, et enfin le professeur Liang-you Liou questionnait la « modernité mythique » et la relation entre nature et magie dans les nouvelles de Wu Ming-yi.

Frontières linguistiques ? Pratique qui par essence traverse les frontières supposées de ce que l'imaginaire dominant sur le monde identifie comme des espaces linguistiques et culturels étanches et homogènes, tandis que la traduction était interrogée par les professeurs Liao Chao-yang et Jon Solomon, ce dernier engageant une refléxion sur le lien historique et idéologique entre l'invention des langues nationales, la représentation de la traduction et l'occultation des multiplicités et différences linguistiques à l'intérieur même des espaces dits nationaux. Ces questions des langues nationales et des frontières linguistiques et leurs processus d'institutionalisation, étaient aussi évoquées par Florent Villard dans son intervention sur les écrits de l'intellectuel chinois Qu Qiubai.

Frontières « ethniques » ? Les frontières des communautés et les politiques des Etats vis à vis de leurs minorités ethniques et culturelles furent discutées autour des interventions du professeur Chiang Shu-chen, pour le cas de la minorité Hakka à Taiwan, et de la doctorante Vanessa Frangville concernant l'usage politique du concept de minzu (nationalité) en Chine populaire, analysé par l'intervenante comme producteur ex-nihilo de frontières ethniques internes à la Chine.

Frontières culturelles ? Dans l'espace esthétique du cinéma, Corrado Neri nous montrait, avec Hou Hsiao-hsien entre Taiwan et Japon, que les frontières et les catégories nationales et/ou culturelles sont toujours dépassées et que l'intertextualité des images du réalisateur taiwanais renvoie non seulement au Japon et à Ozu mais aussi à l'histoire moderne de Taiwan, ancienne colonie japonaise. C'est aussi cette problématique des frontières culturelles qui était traitée par Jacqueline Estran à travers une présentation de l'invention d'un théatre national en Chine dans les années 1920.

Les interventions très riches des participants ont confirmée l'urgence d'une perspective et d'une approche méthodologique et disciplinaire transculturelle afin d'envisager dans toutes ses dimensions la réalité  métissée de la modernité-monde et de son histoire moderne et contemporaine.
Une partie des interventions du colloque seront publiées dans la revue Transtext(e)s-Transcultures et accessibles sur le site internet transtexts.net.

Littératures, Limites et Frontières-seconde partie
(Taiwan, Mars 2008)

Le second volet de ce cycle de conférences se déroulera les 24 et 25 mars à l'Université Nationale Chiao Tung de Taiwan. Sept chercheurs français, pour partie  membres de l'IETT, doivent faire une intervention autour de ces mêmes thématiques au cours de ce colloque à Taiwan :

Jean-Claude LABORIE (Assistant Professor, Université de Lyon (Jean Moulin lyon 3))
Le modernisme brésilien, ou l'épreuve de l'étranger [Brasilian Modernism, or Facing the Other]

François MOUREAU (Professor, Université Paris IV-Sorbonne)
Etre plus chinois que les chinois : les jésuites dans l'Empire du milieu [Being more Chinese than the Chinese Themselves : The Jesuits and the Middle Kingdom]

Isabelle GARNIER-MATHEZ (Assistant Professor, Université de Lyon (Jean Moulin lyon 3))
Enchevêtrements de frontières et transgressions : L'Amant de Marguerite Duras et La Barque de Tran Quoc Trun [Boundaries Entanglement and  Transgression : L'Amant by Marguerite Duras and La Barque by  Tran Quoc Trun]

Gregory B. LEE (Professor, Université de Lyon (Jean Moulin lyon 3))
Inventing and Re-inventing Space and Memory: Asian-American, Chinese-American, Taiwanaise-American

Corrado NERI (Assistant Professor, Université de Lyon (Jean Moulin lyon 3))
Li An and the Border-Crossing Experience: How Lust, Caution Develops a Reflection on the Limits of Filmic Representation, Social Scandal and the Existential Importance of Transgressing Boundaries

Florent VILLARD (Assistant Professor, Université de Lyon (Jean Moulin lyon 3))
Narrating Yourself into An(-)Other('s) Language: Intertextuality, Orientalism and Translation in Dai Sijie's Writing

Marie LAUREILLARD (Assistant Professor, Université de Lyon (Lumière lyon 2))
The Poetry of Chen Li and its Visual Effects: Ekphrasis, Concrete Poetry, Lanscapes.