• Recherche,

LEYRONAS Julie

De Triumphis Christi Antiochiae gestis de Flodoard : étude d’un cycle hagiographique en vers.

Publié le 18 février 2020 Mis à jour le 18 février 2020

Thèse en Lettres et Civilisations antiques, soutenue le 31 janvier 2020.

Si Flodoard est incontestablement reconnu comme l’historien du Xe siècle en Francie, son oeuvre poétique est méconnue. Le De Triumphis Christi se compose pourtant de près de 20 000 vers et révèle l’immense culture de son auteur. Cette thèse propose une édition critique inédite d’une partie de cette oeuvre : le De Triumphis Christi Antiochiae gestis, qui contient une succession de chapitres aux longueurs variées pour mettre en avant les triomphes du Christ à travers ses saints à Antioche. Nous souhaitons montrer dans un premier temps que ce poème constitue une enclave dans l’oeuvre historique de Flodoard et correspond pour lui à une période de disgrâce politique, alors même que la cité de Reims est au coeur des enjeux dynastiques entre Carolingiens et Robertiens. Mais en filigrane, nous pouvons trouver dans le De Triumphis Christi Antiochiae gestis des références à la situation de son auteur. De plus, les 3 000 vers qui le composent proposent une diversité métrique intéressante entre strophes sapphiques, hexamètres dactyliques et sénaires iambiques qui permettent à Flodoard de moduler la célébration des triomphes du Christ à Antioche en faisant appel à plusieurs genres littéraires. Notre étude dans les notes qui suivent le texte, que nous avons édité à partir du seul manuscrit médiéval qui en ait été conservé et d’un manuscrit plus récent et traduit, cherche ainsi à montrer les différentes influences qui ont permis à l’auteur de composer cette oeuvre érudite, destinée à un public cultivé.

Flodoard is undisputably considered as the historian of the tenth century in Francia. However, his poetic work is unknown, even though the De Triumphis Christi consists of nearly 20,000 lines and reveals the vast culture of its author. This thesis proposes an unpublished critical edition of part of this long poem : the De Triumphis Christi Antiochiae gestis, a succession of chapters of varying lengths to emphasize the Christ’s triumphs through his saints, in the city of Antioch. First, we would want to show that this poem constitutes an enclave in the historical work of Flodoard and corresponds for him to a period of political disgrace, when the city of Rheims was at the very core of dynastic disputes between Carolingians and Robertians. But, in filigree, we can find in the De Triumphis Christi Antiochiae gestis some references to its author’s situation. Furthermore, the 3,000 verses that compose it offer an interesting metric diversity between sapphic stanzas, dactylic hexameters and iambic senarii, that allows
Flodoard to modulate the celebration of the Christ’s triumphs in Antioch by appealing to several literary
genres. Our study in the notes following the text, which we edited based on the only surviving medieval
manuscript and on a more recent manuscript, and translated manuscripts, seeks to show the different
influences that allowed the author to compose this scholar work, destined to a sophisticated public.

Mots-clés : hagiographie, Flodoard, Xe siècle, poésie latine, poésie chrétienne, latin médiéval.

Keywords : hagiography, Flodoard, 10th century, latin poetry, christian poetry, medieval latin.

Directeur(trice) de thèse Bruno BUREAU

Membres du jury :
- M. Bruno BUREAU, Directeur de thèse, Professeur des universités, Université Jean Moulin Lyon 3,
- Mme Anne-Marie TURCAN VERKEK, Directrice de recherche, Ecole Pratique des Hautes études, Paris 14,
- Mme Christiane VEYRARD COSME, Professeure des universités, Université Sorbonne Paris La Nouvelle, Paris 3,
- M. Vincent ZARINI, Professeur des universités, Université Paris Sorbonne,
- Mme Marie-Céline ISAIA, Maître de conférences habilitée à diriger des recherches, Université Jean Moulin Lyon 3.

Président(e) du jury : Vincent ZARINI