• Culture,
  • Vie de l'établissement,
  • Lettres,
  • Vie Etudiante,
  • Vie des personnels,

Théâtre & musique | Mutatis Mutandis - Circé, déesse ou sorcière ?

Publié le 7 octobre 2020 Mis à jour le 25 novembre 2020
Circé
Circé

Entre jeu et littérature, laisser-vous envoûter par cette lecture tissée de musiques, de chants et de textes dialogués, faisant résonner la mythologie d'hier avec celle d'aujourd'hui...

Spectacle dans le cadre du projet SEXE F. 2020-21
Avec

Véronique KAPOIAN-FAVEL, comédienne, Cie A Part Entière
Chems AMROUCHE, auteure, compositrice, interprète


La mythologie, cette Histoire fabuleuse de figures divines, humaines ou monstrueuses qui constituent notre héritage commun et nous enracine dans le passé, tout en faisant écho à notre présent...


À Circé travers ces épopées qui ont traversé les temps, nous avons choisi de faire entendre la voix de Circé, déesse grecque aux multiples qualificatifs, aux attributs tantôt maléfiques, tantôt bienveillants : magicienne, enchanteresse, sorcière, ensorceleuse.

Circé, dont le nom signifie Oiseau de proie, est également symbole de la femme indépendante, bannie par les siens et condamnée à vivre seule sur son île.

Elle est LA figure de l'ambivalence et de la violence faite aux femmes encore aujourd'hui.

Tissé de musiques, de chants et de textes dialogués, Mutatis Mutandis est l'histoire d'une femme avant tout. À la fois humaine et céleste. Celle qui parle le langage des Hommes, libre de toute domination.





 

Entrée gratuite | Inscription obligatoire
en ligne ou à pointculture@univ-lyon3.fr / 04 78 78 78 00

ATTENTION
Afin de garantir la distance physique des spectateurs nous appliquerons
une réduction importante des jauges pour tous nos événements.



  
La femme qui exerce librement son charme : aventurière, vamp, femme fatale, demeure un type inquiétant. Dans la mauvaise femme des films de Hollywood survit la figure de Circé. Des femmes ont été brûlées comme sorcières simplement parce qu’elles étaient belles. Et dans le prude effarouchement des vertus de province, en face des femmes de mauvaise vie se perpétue une vieille épouvante.
Simone DE BEAUVOIR, Le Deuxième Sexe



 

 
Véronique KAPOIAN-FAVEL | Comédienne, Cie à part entière
Depuis 1981 son expérience du théâtre l’amène à travailler au sein de différentes compagnies avec Gérard Morel, Serge Papagalli, Chantal Morel, Phillipe Delaigue et Olivier Maurin sur la série Les Cahiers d’histoires, puis avec Gilles Granouillet, Gilles Chavassieux, Pascale Henry, Marie Sophie Ferdanne et Enzo Cormann.

Elle participe également à de nombreuses productions cinématographiques et télévisuelle.

Pour la Cie À Part Entière elle met en scène :
 
  • Et le ciel est par terre de Guillaume Poix | 2018/19
  • Madame Dodin de Marguerite Duras | 2017
  • La peau d’Elisa de C. Frechette | Avignon 2015/16
 

Chems AMROUCHE | Auteure, compositrice, interprète
Son dernier album est intitulé Boqala en hommage à une tradition algérienne très ancienne durant lesquelles les femmes s’adonnaient à la poésie et dont la forme est encore aujourd’hui controversée ; pour ses détracteurs, elle est un rite occulte assimilé à de la sorcellerie. Pour ses défendeurs, un jeu mettant la femme au cœur de la poésie, du chant, de la création et lui permettant de s’échapper de son quotidien.