• Culture,
  • Bibliothèques,
  • Etudiants,
  • Lettres,
  • Vie Etudiante,

Devenez jurés du Prix du roman des étudiants France Culture - Télérama 2021

Publié le 16 septembre 2020 Mis à jour le 7 octobre 2020
Le Roman des étudiants - France Culture Télérama
Le Roman des étudiants - France Culture Télérama

Étudiants, c’est votre roman ! Découvrez les cinq romans, rencontrez les auteurs partout en France, élisez votre coup de cœur de la rentrée littéraire de septembre !


En partenariat avec France Culture
& la Faculté des Lettres et Civilisations de Lyon 3
Avec le soutien du service des Affaires Culturelles de Lyon 3

Après La Maison d’Emma BECKER, quel roman fera vibrer vos cœurs et frissonner vos corps ? Qui succédera à Emma BECKER, Pauline DELABROY-ALLARD, Léonor DE RECONDO, Gaël FAYE...?


 

La sélection de la 8ème édition est dévoilée !

Lola LAFON, Chavirer (Actes Sud)
Marie-Hélène LAFON, Histoire du fils (Buchet/Chastel)
Celia LEVI, La tannerie (Tristram)
Victor POUCHET, Autoportrait en chevreuil (Finitude)
Alice ZENITER, Comme un empire dans un empire (Flammarion)



Enivrez-vous de ces mondes de papier et tournez avidement les pages volubiles des romans nominés. En qualité d’étudiants-jurés, c’est à vous de désigner le roman qui vous aura captivés !

 
Lisez, partagez, élisez !


"Faire découvrir la littérature d’aujourd’hui aux jeunes d’aujourd’hui". Tel est l’objectif de ce jeune prix lancé il y a huit ans par France Culture et Télérama, avec le soutien du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Le prix récompense un roman écrit en langue française et paru l’année en cours, parmi une sélection de cinq romans choisis par les rédactions de France Culture et Télérama.

 
Étudiants, ne ratez pas cette occasion unique pour :
  • Lire cinq romans issus de la rentrée de septembre
  • Rencontrer les auteurs lors d'événements organisés dans les bibliothèques et universités participantes et les librairies partenaires
  • Partager en direct et sur les réseaux vos avis et affiner votre sens critique
  • Élire et fêter votre lauréat mi-janvier sur la Barge du CROUS de Paris
 

Comment devenir juré ?

Pour participer c'est très simple :
 
*courte critique du roman de votre choix (1500 signes espaces compris OU par vidéo d’une minute, le choix du roman est complètement libre, hors sélection ou pas, récent ou pas...)

Votre critique sera lue et si vous êtes accepté dans le jury, vous recevrez un mail de confirmation avant le 10 octobre !

 




 

Lola LAFON - Chavirer, 2020, Actes Sud Lola LAFON

Chavirer (Actes Sud)

1984. Cléo, treize ans, vit avec ses parents une existence modeste en banlieue parisienne et se voit un jour proposer une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz.

Mais c’est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle entraîne d’autres collégiennes.

2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation.




Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu’un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu’il est temps d’affronter son double fardeau de victime et de coupable.

Chavirer suit les diverses étapes du destin de Cléo à travers le regard de ceux qui l’ont connue tandis que son personnage se diffracte et se recompose à l’envie, à l’image de nos identités mutantes et des mystères qui les gouvernent.

Revisitant les systèmes de prédation à l’aune de la fracture sociale et raciale, Lola LAFON propose ici une ardente méditation sur les impasses du pardon, tout en rendant hommage au monde de la variété populaire où le sourire est contractuel et les faux cils obligatoires, entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs.

 Lola LAFON © Lynn S. K. Écrivain et musicienne, issue d’une famille aux origines franco-russo-polonaises, Lola LAFON est l’auteure de cinq romans : Une fièvre impossible à négocier (Babel n°1405), De ça je me console (Babel n°1481), Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce (Babel n°1248) , La petite communiste qui ne souriait jamais (Babel n°1319) et Mercy, Mary, Patty ( Babel n°1618).

Dans le domaine musical, elle compte deux albums à son actif : Grandir à l’envers de rien (Label Bleu / Harmonia Mundi, 2006) et Une vie de voleuse (Harmonia Mundi, 2011).





 

Marie-Hélène LAFON - Histoire du fils, 2020, Buchet Chastel Marie-Hélène LAFON

Histoire du fils (Buchet-Chastel)

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la sœur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille.  
Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le cœur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences.
 

Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène LAFON confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français.
 


Marie-Hélène LAFON © J-L PAILLé Professeur agrégée de Lettres Classiques,
Marie-Hélène LAFON commence à écrire en 1996. Son premier roman, Le Soir du chien, reçoit le prix Renaudot des lycéens et Histoires obtient le Goncourt de la nouvelle en 2016.

Dans ses ouvrages, elle fait parfois référence "aux lectures qui [l]'ont nourrie, aux auteurs, aux langues surtout, Louis Calaferte, Gustave Flaubert, Jean Genet..."

Marie-Hélène LAFON est aujourd'hui professeur de lettres classiques à Paris. Tous ses romans sont publiés chez Buchet/Chastel.





 

Celia LEVI - La Tannerie, 2020, Tristram Celia LEVI

La Tannerie (Tristram)

Jeanne, ses études terminées, a quitté sa Bretagne natale pour vivre à Paris. Elle a trouvé un stage d’"accueillante" à la Tannerie, une nouvelle institution culturelle, installée dans une usine désaffectée de Pantin. D’abord déboussolée par le gigantisme et l’activité trépidante du lieu, timide et ignorante des codes de la jeunesse parisienne, elle prend peu à peu de l’assurance et se lie à quelques collègues, comme la délurée Marianne ou le charismatique Julien, responsable du service accueil.


Elle les accompagne dans leurs déambulations nocturnes, participe à des fêtes. Leur groupe se mêle au mouvement Nuit debout. Ils se retrouvent dans des manifestations, parfois violentes — mais sans véritablement s’impliquer, en spectateurs.
Celia LEVI DR
Bientôt, deux ans ont passé. Dans l’effervescence de la Tannerie, en pleine expansion, chacun essaie de se placer pour obtenir un vrai contrat ou décrocher une promotion. Jeanne va devoir saisir sa chance.
 

Celia LEVI, romancière, a vingt-six ans et vit à Paris.
Les Insoumises est son premier roman.





 

Victor POUCHET, Autoportrait en chevreuil, 2020, Editions Finitude Victor POUCHET

Autoportrait en chevreuil (Finitude)

Avril s’inquiète pour Elias. Elle l’aime, mais il est si secret, si étrange parfois. Craintif, aussi. Elle voudrait comprendre ce qui le tourmente, ce qui l’empêche de vivre pleinement. Mais comment Elias pourrait-il lui confier ce qu’a été son enfance ? Pas facile, dans un petit village, d’être le fils du « fou ». De celui qui se dit magnétiseur, médium ou même paradoxologue et qui fait subir à sa famille la tyrannie de ses discours et de ses délires.
L’amour d’Avril suffira-t-il pour qu’Elias échappe à cette enfance abîmée ?
 

Victor POUCHET DR Victor POUCHET est né à Paris en 1985. Après ses études à l’École Normale Supérieure de Lyon, il commence une thèse sur les descendants de Stendhal dans la critique au XXe siècle. Il l’abandonne en chemin trois ans plus tard.

Il tente la traversée des Açores jusqu’à la France à bord d’un petit bateau à voile, puis commence à Brest, avec deux amis, un tour des frontières de France à pied par étapes annuelles, prévu pour s’achever en 2060.

Il enseigne aujourd’hui la littérature en classes préparatoires.

Il est l'auteur de Pourquoi les oiseaux meurent (Finitude, 2017), Le Tsarévitch aux pieds rapides (École des loisirs, 2019), Autoportrait en chevreuil (Finitude, 2020), Lancelot Dulac (École des loisirs, 2020).



 


Alice ZENITER, Comme un empire dans un empire, 2020, Flammarion Alice ZENITER

Comme un empire dans un empire
(Flammarion)

Il s’appelle Antoine. Elle se fait appeler L. Il est assistant parlementaire, elle est hackeuse. Ils ont tous les deux choisi de consacrer leur vie à un engagement politique, officiellement ou clandestinement.

Le roman commence à l’hiver 2019. Antoine ne sait que faire de la défiance et même de la haine qu’il constate à l’égard des politiciens de métier et qui commence à déteindre sur lui.

Dans ce climat tendu, il s’échappe en rêvant d’écrire un roman sur la guerre d’Espagne. L vient d’assister à l’arrestation de son compagnon, accusé d’avoir piraté une société de surveillance, et elle se sait observée, peut-être même menacée. Antoine et L vont se rencontrer autour d’une question : comment continuer le combat quand l’ennemi semble trop grand pour être défait ?

Dans ce grand roman de l’engagement, Alice ZENITER met en scène une génération face à un monde violent et essoufflé, une génération qui cherche, avec de modestes moyens mais une contagieuse obstination, à en redessiner les contours. L’auteure s’empare audacieusement de nos existences ultracontemporaines qu’elle transfigure en autant de romans sur ce que signifie, aujourd’hui, faire de la politique.
 

Alice ZENITER © Flammarion, Astrid DI CROLLALANZA Alice ZENITER est romancière, dramaturge et metteure en scène. Née en 1986, elle a publié cinq romans, parmi lesquels :

Sombre dimanche (Albin Michel, 2013, prix du Livre Inter, prix des lecteurs de L’Express et prix de la Closerie des Lilas)

Juste avant l’oubli (Flammarion, 2015, prix Renaudot des lycéens)

L’Art de perdre (Flammarion, 2017, prix littéraire du Monde et prix Goncourt des lycéens).

 





 

Logo France Culture      Logo Telerama      Logo du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche