• Recherche,

HERVE ALBERT Marie-Noëlle

L’engagement revisite à l’aide de concept du “soi”. Expérience d’une entreprise familiale de la grande distribution

Publié le 22 octobre 2007 Mis à jour le 24 octobre 2007

Thèse en "Sciences de gestion", soutenue le 19 juin 2007.

Ce travail de thèse vise à étudier l'engagement interne et l'engagement externe, à l'aide du "soi", au sein d'entreprises familiales de la grande distribution pour voir si elle peut montrer une voie susceptible d'emichir la problématique de l'engagement organisationnel. Ce travail a été l'occasion de construire un cadre méthodologique constitué de quatre phases: conception du canevas de la recherche, recueil d'informations empiriques, construction de savoirs locaux, construction et diffusion de savoirs génériques. Lors de l'étude empirique, nous avons réalisé près de soixante entretiens semi directifs, au sein de quatre magasins d'un petit groupe indépendant. Outre ces entretiens, d'autres informations (observations, documents) ont été collectées. L'interprétation de ces informations empiriques a donné lieu à la construction de savoirs locaux. En confrontant ces savoirs aux théories existantes, nous avons pu construire des savoirs génériques :
  • Si l'on adopte une attitude d 'ouverture à l'autre, si les objectifs de l'organisation sont compatibles avec les objectifs des individus, l'engagement externe et l'engagement interne peuvent se développer au travers d'une boucle récursive, et permettre ainsi àla fois aux individus de vivre positivement l'engagement externe et aux organisations d 'améliorer leur situation.
  • Le modèle générique de construction du "soi " construit à partir des travaux de Mead permet une étude dynamique de l'engagement qu 'il soit interne ou externe.
  • Des divergences entre attentes mutuelles de comportement et entre perceptions mutuelles des comportements adoptés peuvent susciter le développement de boucles récursives négatives.
  • Plus les individus vont interagir en communicant de manière explicite, plus ils se sentiront reconnus, plus ils vont donner un sens à leur travail, plus il sera possible d'éviter le développement de boucles récursives génératrices de désengagement.
Puis nous nous sommes intéressés à la diffusion de ces savoirs et leur mise en oeuvre en abordant des exemples. Mots-clés : Engagement organisationnel, engagement interne, engagement externe, savoirs génériques, "soi", interactionnisme symbolique, narration, outils de visualisation. Directeur de thèse : Marie-José AVENIR Membres du Jury : Marie-José AVENIER, Université Jean Moulin Lyon 3 Christian DEFELIX, Université de Grenoble Jean-Michel PLANE, Université de Montpellier 3 Christophe BARET, Université Jean Moulin Lyon 3 DVORA YANOW, Amsterdam Mention : Très honorable avec félicitations Équipe d'accueil : Centre de recherche en sciences de gestion de l'IAE de Lyon - IAE