• Recherche,

DATRY Frantz

Les performances des projets de conception et de fabrication de décors lyriques. Cas d’expérimentation dans un opéra national

Publié le 29 août 2007

Thèse en "Sciences de gestion", soutenue le 27 octobre 2006.

Dans le domaine de l'art vivant, les travaux des économistes de la culture ont mis en évidence les causes et les effets de la dégradation de l'autofinancement de la production des spectacles qui caractérise l'histoire économique des institutions musicales françaises au XX~ siècle. La conséquence de cette économie du spectacle vivant sur le mode de financement des institutions musicales françaises a tout d'abord conduit l'Etat et les collectivités locales à prendre en charge ce déficit économique avant, depuis le début des années 1990, que ce système public de financement de l'art vivant ne connaisse une crise. Dans ce contexte économique défavorable, le développement sinon le maintien du niveau d'activité des institutions musicales françaises semble ainsi passer par leur capacité àdiversifier leurs sources de financement et / ou augmenter leurs recettes propres.

Notre recherche porte sur la maîtrise des coûts de production des spectacles. Le développement des pratiques de management dans les organisations culturelles nécessitant de prendre en compte leurs particularités de gestion, nous nous interrogeons plus particulièrement sur l'amélioration de la capacité d'un opéra national à organiser et piloter le processus de conception-fabrication de ses décors afin de maîtriser les dépenses et de contribuer ainsi à la recherche de l'équilibre budgétaire de l'institution. Notre hypothèse centrale est que la capacité des opéras à maîtriser leurs coûts de production dépend de la structuration de leur processus de conception-développement des spectacles. Plus précisément, nous étudions la structuration de la coopération entre des artistes et les personnes ressources d'un opéra qui sont impliquées dans la conception de spectacles: en quoi la recherche d'une plus grande efficience transforme-t-elle la nature et la qualité de la coopération artistes - opéra ?

Notre recherche s'appuie sur l'étude approfondie du processus de conception-fabrication des décors dans un opéra national, à travers une recherche-intervention menée pendant près de trois ans au sein de l'une des plus importantes scènes lyriques françaises. L'objectif de cette recherche-intervention fut d'apporter une aide à la conception d'outils de pilotage de l'activité de création des décors en vue de mieux maîtriser les coûts de production.

Notre thèse se présente en deux parties. Dans la première, nous identifions les enjeux, les difficultés et les perspectives du management dans les organisations artistiques, nous étudions les modèles théoriques de conception et méthodes d'évaluation des performances des activités de conception et nous décrivons notre méthodologie de la recherche. Dans la seconde, nous présentons une étude des dysfonctionnements de la conception et de la fabrication des décors dans un opéra national, puis l'expérimentation d'un nouveau dispositif de pilotage des projets de conception et de fabrication des décors, avant de conclure par les enseignements tirés de ce cas expérimentation. Mots-clés : Artistes, conception-développement, décors, économie de la culture, opéras, organisation artistique, organisation a but non lucratif, performance sociale, performance economique, processus, recherche-Intervention, tâches créatives, techniciens, théorie socio-économique. Directeur de thèse :  Véronique ZARDET Membres du Jury : Jean-Pierre BRECHET, Université de Nantes Jean-Claude MOISDON, Ecole National des Mines, Paris Henri SAVALL, Université Jean Moulin Lyon 3 Véronique ZARDET, Université Jean Moulin Lyon 3 Alain DUREL, Ancien directeur général d'un opéra national Mention : Très honorable avec félicitations Équipe d'accueil : Institut de socio-Economie des Entreprises et des Organisations (ISEOR)