Bourses stages

Lorsque vous envisagez de faire un stage à l'étranger une bourse peut vous être allouée.

ATTENTION ! Les bourses ne sont pas cumulables et sont soumises à condition.
Les bourses de mobilité sont attribuées dans la limite de l’enveloppe dont bénéficie l’Université. L’Université souhaitant attribuer une bourse au plus grand nombre d’étudiants, les différentes bourses de stage ne sont pas cumulables et ne couvrent pas la durée totale du stage.

1| PRÉSENTATION DES BOURSES 

► Règles communes d'attribution aux 3 bourses
► Bourse Erasmus+
► Bourse de la Région
► Bourse d'Aide à la Mobilité Internationale (AMI)
► Règles d'attribution
► Date limite de dépôt de dossier


2| DOCUMENTS UTILES

► Dossier de bourse
► Règles d'attribution bourses de stage

________________________________________________________

► Règles communes d'attribution aux 3 bourses

  • Seuls les étudiants effectuant un stage obligatoire dans leur cursus sont éligibles à une bourse.
  • Les étudiants percevant une indemnisation mensuelle de stage supérieure à 577,50 € (ou supérieure à 687,50 € pour les étudiants boursiers sur critères sociaux) sont inéligibles à une bourse de stage.
  • Les étudiants partant en stage dans le cadre d’une année de césure ne sont pas éligibles.
________________________________________________________


► Bourse Erasmus+

CRITÈRES D'ÉLIGIBILITÉ
  • Les étudiants doivent effectuer une mobilité de stage d’une durée de 2,5 à 12 mois.
  • Les étudiants ne peuvent pas dépasser 12 mois de mobilité par cycle (licence et master), études et stage cumulés.
  • Les étudiants ne sont pas éligibles si le stage est effectué dans les institutions de l'Union européenne et les autres organes de l'Union Européenne, comprenant les agences spécialisées, les organisations gérant des programmes de l'Union européenne telles que les Agences nationales Erasmus+.
  • Les étudiants doivent effectuer leur stage dans un pays du programme Erasmus+ :

Pays du Groupe 1 :
Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Lichtenstein, Luxembourg, Norvège, Royaume-Uni, Suède.
Pays du Groupe 2 :
Allemagne, Autriche Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal.
Pays du Groupe 3 :
Bulgarie, Croatie, Estonie, Ex République Yougoslave de Macédoine, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie.


DURÉE

Une aide peut être allouée en complément pour les étudiants en situation de handicap. Les étudiants concernés doivent se rapprocher du Service des relations internationales pour déposer un dossier spécifique.

________________________________________________________

► Bourse de la Région

CRITÈRES D'ÉLIGIBILITÉ

  • Les étudiants doivent partir en mobilité au minimum 1 mois.
  • Les étudiants non français ne peuvent pas partir dans leur pays d’origine.
  • Les étudiants ne peuvent pas dépasser 48 semaines de mobilité financées, tout cycle confondu (licence et master).

DURÉE

Les étudiants boursiers sur critères sociaux l'année de la mobilité perçoivent une aide complémentaire d'un montant variant selon l’échelon de bourse :
  • Échelon de bourse 7 : 530 €
  • Échelon de bourse 6 : 455 €
  • Échelon de bourse 5 : 380 €
  • Échelon de bourse 4 : 305 €
  • Échelon de bourse 3 : 230 €
  • Échelon de bourse 2 : 155 €
  • Échelons de bourse 1 et 0bis : 80 €

Les étudiants en situation de handicap bénéficient d’une aide complémentaire d’un montant de 530 € (justificatif à déposer sur l’extranet de la Région).

Les étudiants effectuant une mobilité au Bade-Wurtemberg, en Catalogne ou en Lombardie bénéficient d’une aide complémentaire forfaitaire d’un montant de 300 €, ces trois régions faisant partie de l’Entente « Quatre Moteurs pour l’Europe » avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Attention ! La Région Auvergne-Rhône-Alpes a apporté deux évolutions, applicables depuis le 1er janvier 2019, au règlement des Bourses Région Mobilité Internationale:
  • La suppression de l’aide complémentaire «  Quatre Moteurs pour l’Europe » ;
  • Le plafonnement du financement régional d’une mobilité à 26 semaines, contre 36 semaines précédemment.

________________________________________________________


 ► Bourse d'Aide à la Mobilité Internationale

CRITÈRES D'ÉLIGIBILITÉ
  • Les étudiants doivent bénéficier d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux pour l’année de la mobilité ou allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques.
  • Les étudiants doivent préparer un diplôme national ou un DUETI
  • Les étudiants ne doivent pas bénéficier d'une aide à la mobilité internationale cumulée (stages et études) supérieure à 9 mois au cours de l'ensemble des études supérieures.

DURÉE


La durée du séjour aidé de l'étudiant à l'étranger ne peut être inférieure à 2 mois ni supérieure à 9 mois consécutifs.


________________________________________________________

► Règles d'attribution

Les règles pour l’attribution des bourses sont les suivantes, sans possibilité de choix par l’étudiant.

  • Si le stage est effectué dans un pays ne participant pas au programme Erasmus+ : obtention de la bourse de la Région.
  • Si le stage est effectué dans un pays participant au programme Erasmus+ et qu’il a une durée de moins de deux mois et demi : obtention de la bourse de la Région.
  • Si le stage est effectué dans un pays participant au programme Erasmus+ et qu’il a une durée de deux mois et demi ou plus : obtention de la bourse Erasmus+.
  • Si l’étudiant est uniquement éligible à l’AMI : bourse AMI.

 

________________________________________________________

► Dépôt de dossier

Pour les stages commençant entre le 1er septembre 2018 et le 31 mai 2019, le dossier de candidature doit être déposé ou envoyé au Services général des relations internationales au plus tard un mois avant le début du stage, le cachet de la poste faisant foi. Par exemple, si le stage débute le 1er mai, le dossier doit être transmis au plus tard le 1er avril.

Pour les stages commençant à partir du 1er juin 2019, le dossier de candidature doit être déposé ou envoyé au Services général des relations internationales avant le lundi 30 avril 2019, le cachet de la poste faisant foi. Par exemple, si le stage débute le 1er juillet, le dossier doit être transmis au plus tard le 30 avril.