Éthique - Philosophie - Esthétique

17240036 - Philosophie morale

Crédits ECTS 5
Volume horaire total 44
Volume horaire CM 24
Volume horaire TD 20

Responsables

Contenu

Licence 1 - Semestre 1 - UE 4 Cultures et Civilisations - Année universitaire 2020-2021

Enseignant : Pierre JEANDILLOU

Thème du cours : Le problème du mal

Présentation du cours :
Peut-on penser le mal ? Le penser, c'est-à-dire l'aborder de manière théorique, conceptuelle, et donc suspendre pour un temps l'indignation qu'il suscite et l'urgence d'agir pour l'éliminer. Déjà, la ligne de crête semble étroite. Mais qui plus est, à supposer qu'une attitude vraiment théorique à l'égard du mal soit possible, appartient-il au philosophe de l'adopter ? En effet, la philosophie a pour vocation de rendre raison des choses qu'elle examine ; or, peut-on rendre raison du mal sans le justifier ? Si le mal a des raisons, est-il vraiment un mal ? D'autre autre côté cependant, une philosophie qui ne prendrait pas au sérieux la question du mal, de son effectivité, de sa nature, de son origine, bref, une philosophie ignorante de la part mauvaise de l'homme et du monde, ne serait-elle pas dupe de la morale qu'elle tente par ailleurs de fonder ?
Véritable "défi" lancé au philosophe, selon le mot de Paul Ricoeur, objet que la philosophie ne peut contourner mais dont l'étude est forcément périlleuse, le mal permet de faire une véritable coupe longitudinale de l'histoire de la philosophie morale, et d'en parcourir l'essentiel des grandes œuvres et des grands courants. C'est ce que nous essayerons de faire ce semestre.L'étude de cette notion sera, plus largement, l'occasion d'une introduction à la philosophie morale.

Les séances de TD seront consacrés à l'étude de grands textes de la tradition philosophique en lien avec le cours, ainsi qu'à la réflexion sur des sujets de philosophie morale et politique.

Bibliographie

Lectures préparatoires :

Contrôles des connaissances

Contrôle continu (dissertation et/ou commentaire de texte)