17200041 - Philosophie ancienne et médiévale

Crédits ECTS 4
Volume horaire total 18
Volume horaire CM 18

Responsables

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

Licence 3 - Semestre 5 - Année universitaire 2019-2020

Enseignant : Gweltaz GUYOMARC'H

Présentation du cours :
Une opinion courante voudrait que la notion de « mal » n’ait été réellement thématisée qu’avec la pensée chrétienne et qu’auparavant, les philosophes de l’Antiquité n’aient eu qu’une conception pauvre et négative du mal, comme simple contraire du bien. Poursuivant une approche de la philosophie ancienne à partir de ses marges, le présent cours voudrait au contraire montrer la richesse de la pensée antique à ce sujet, principalement chez Socrate, Platon et Aristote.

Le cours entend conjuguer l’aspect moral de la question avec sa portée ontologique et métaphysique. On se demandera notamment : quelle est l’origine du mal ? Peut-on vouloir le mal ? S’il n’est pas définissable, est-il pour autant hors de la portée de la raison philosophique ? Si le mal existe, le bonheur est-il encore possible ?

Bibliographie

Bibliographie primaire :
  • Platon, Apologie de Socrate ; Euthydème ; Protagoras ; République ; Timée. Tous accessibles dans de bonnes traductions en GF Flammarion.
  • Aristote, Éthique à Nicomaque, livres I, II et VII, de préférence dans la traduction Tricot (Vrin) ; Métaphysique, livre Θ, de préférence dans la traduction A. Jaulin & M.-P. Duminil (GF).

Ceux des étudiants qui seraient dépourvus d’une première approche de la philosophie ancienne doivent s’aider d’ouvrages d’introduction à Platon et à Aristote. Par exemple :
Pour Platon :
  • L. Brisson et F. Fronterotta, Lire Platon, Paris, PUF, 2014.
  • M. Dixsaut, Platon, Paris, Vrin, 2003.
  • A. Macé, L’Atelier de l’invisible. Apprendre à philosopher avec Platon, Paris, éditions è®e, 2010.
  • L. Mouze, Platon – Les textes essentiels, Paris, Hachette, 2001.
Pour Aristote :
  • R. Bodéüs, Aristote, Paris, Vrin, 2002.
  • M. Crubellier, P. Pellegrin, Aristote, le Philosophe et les savoirs, Paris, Seuil, 2002.
  • P.-M. Morel, Aristote. Une Philosophie de l’activité, Paris, GF-Flammarion, 2003.
  • P. Pellegrin, Le Vocabulaire d’Aristote, Paris, Ellipses, 2009.
Pour une introduction générale à la question du mal :
  • H. Bouchilloux, Qu’est-ce que le mal ?, Paris, Vrin, 2005.
  • C. Crignon, Le Mal, Paris, Flammarion, GF Corpus, 2013.
  • P. Ricœur, Philosophie de la volonté, vol.2 (Finitude et culpabilité), Paris, Points Essais, 2009.