17200039 - Les Fondateurs de la philosophie

Crédits ECTS 5
Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Responsables

Contenu

Licence 1 - Semestre 1 - Année universitaire 2019-2020

Enseignant : C. GUIGON

Thème du cours : L'amour dans la pensée antique

Présentation du cours :
Très tôt dans son histoire, la littérature et la pensée grecques ont mis en avant la nature ambivalente de l’amour, à la fois créateur et destructeur. L’Iliade d’Homère comme la Théogonie d’Hésiode sont des exemples de la représentation de l’amour qui peut être principe d’union d’alliance, ainsi que de guerre et de chaos. Cette hésitation autour de la nature de l’amour se retrouve au cœur de la philosophie. Si l’on a souvent à l’esprit son rejet de l’amour sexuel, considéré comme irrationnel et bestial, le terme même de philosophie est construit autour de l’amour pour la sagesse.
Le but de ce cours est de montrer comment la philosophie a pu apprivoiser la dimension irrationnelle de l’amour pour en faire un moteur de la pensée. Pour ce faire, nous nous pencherons notamment sur les problèmes suivants : quel sens les Grecs donnaient-ils au mot « amour » ? Comment distinguer le bon amour du mauvais amour ? Quel rôle peut l’amour comme amitié peut-il jouer dans la communauté politique et philosophique ?
Un syllabus contenant le descriptif complet du cours et l’ensemble des textes étudiés sera disponible à la première séance.

Bibliographie

  • Aristote, Éthique à Nicomaque, livre VIII et IX, R. Bodéüs (trad.), Paris, Flammarion, 2004
  • Platon, Phèdre, L. Brisson (trad.), Paris, France, GF Flammarion, 2008
  • Platon, Le Banquet, L. Brisson (trad.), Paris, GF Flammarion, 2018
  • Plutarque, Érotikos: dialogue sur l’amour, R. Flacelière (trad.), Paris, Les Belles Lettres, 2008

Contrôles des connaissances

L’évaluation se fait par un examen terminal écrit.