• Culture,
  • Vie Etudiante,
  • Vie des personnels,
  • Lettres,

Rencontre littéraire avec David Diop

Publié le 21 avril 2022 Mis à jour le 19 mai 2022

Dans le cadre du festival Littérature live, la Villa Gillet propose un cycle de rencontres avec des écrivains de tous horizons. À cette occasion, venez découvrir l'imaginaire de David Diop.

En partenariat avec la Villa Gillet dans le cadre du festival Littérature Live 2022

 

ATTENTION : CHANGEMENT DE SALLE

La rencontre aura lieu en AMPHI O
Manufactures des Tabacs > accès par le 1 av. des Frères Lumière



La Villa Gillet, l'Université Lyon 3, le lycée privé Saint-Louis (Crest), le lycée du Dauphiné (Romans-sur-Isère), le lycée privé Lamartine (Belley) et le lycée Lumière (Lyon 8) accueillent l'écrivain David Diop pour une rencontre avec les lecteurs. La modération sera assurée par l'auteur Amaury Ballet.
 

QUI EST DAVID DIOP ?


Né à Paris en 1966, David Diop a grandi au Sénégal. Agrégé de lettres, il est maître de conférences à l’Université de Pau. Travaillant sur le siècle des Lumières, il s’intéresse aux représentations européennes de l’Afrique et des africains au XVIIIe siècle.

Il est lauréat du prix Goncourt des Lycéens avec Frère d’âme (Seuil, 2018) ; traduit en anglais par Anne Moschovakis, il devient en 2021 le premier français vainqueur de l'International Booker prize. Il participe en 2022 au projet Atelier des récits dans le cadre du festival international de littérature de Lyon à la Villa Gillet.

La porte du voyage sans retour (Seuil, 2021), roman d’aventures et d’amour est son dernier ouvrage.

© Éric Traversié

SON DERNIER ROMAN

« La porte du voyage sans retour » est le surnom donné à l’île de Gorée, d’où sont partis des millions d’Africains au temps de la traite des Noirs. C’est dans ce qui est en 1750 une concession française qu’un jeune homme débarque, venu au Sénégal pour étudier la flore locale. Botaniste, il caresse le rêve d’établir une encyclopédie universelle du vivant, en un siècle où l’heure est aux Lumières.

Lorsqu’il a vent de l’histoire d’une jeune Africaine promise à l’esclavage et qui serait parvenue à s’évader, trouvant refuge quelque part aux confins de la terre sénégalaise, son voyage et son destin basculent dans la quête obstinée de cette femme perdue qui a laissé derrière elle mille pistes et autant de légendes.

S’inspirant de la figure de Michel Adanson, naturaliste français (1727-1806), David Diop signe un roman éblouissant, évocation puissante d’un royaume où la parole est reine, odyssée bouleversante de deux êtres qui ne cessent de se rejoindre, de s’aimer et de se perdre, transmission d’un héritage d’un père à sa fille, destinataire ultime des carnets qui relatent ce voyage caché.


 

LA VILLA GILLET

La Villa Gillet est une maison Européenne et Internationale des écritures contemporaines. Lieu de rencontre, de création et de diffusion, elle donne la parole aux écrivains, aux penseurs et aux artistes, pour faire de la littérature, des sciences humaines, de la philosophie, et des arts vivants, un langage commun.

Laboratoire de réflexion sur les pratiques liées au livre, à l’écrit, à la parole et au débat, la Villa Gillet propose toute l'année et lors de ses deux festivals des événements dans le domaine de la littérature et du débat d’idées. La Villa Gillet est subventionnée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Lyon, le Ministère de la Culture (Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône-Alpes), le Centre national du livre, la Métropole de Lyon et la délégation académique aux arts et à la culture de l’académie de Lyon.
Inscriptions closes