Formation LMD

Master Droit de la coopération économique et des affaires internationales (délocalisé à Hanoi)

Domaine :
Droit - Economie - Gestion

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 4, Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Stages
Oui En savoir plus
Coût de la formation
M1 : frais de formation à payer à l'Université Jean Moulin Lyon 3 M2 : frais de formation à payer à Hanoï
Accessible en
Langues d'enseignement
Français et anglais
Et après ?
Diplôme National de Master contrôlé par l'Etat



Les étudiants qui s’inscrivent dans le Master de droit de la coopération économique et des affaires internationales s’engagent dans un parcours de deux années (sous réserve de valider leur première année) avec une première année à l'Université Jean Moulin Lyon 3 et une deuxième année à Hanoï au Vietnam.

Ce master offre à ses étudiants une formation approfondie dans les matières indispensables à la maîtrise et à l’encadrement juridique des échanges économiques internationaux, dans un contexte de mondialisation des affaires et de globalisation du droit.

Le master a été mis en place en 2001 par un consortium réunissant trois universités françaises : l’Université Jean Moulin Lyon 3, l’Université Toulouse 1 Capitole et l’Université de Bordeaux, avec le soutien de l’AUF. Le diplôme est délivré à tour de rôle par l’une de ces trois universités co-accréditées par le ministère français de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Il est reconnu dans toute l’Union Européenne et au Canada.

Objectifs

L’objectif de cette formation est d’assurer la qualification de juristes spécialisés des pays de la région d’Asie du Sud-Est et de pays du nord dans la conduite de la coopération économique et des affaires internationales entre les firmes nationales et étrangères dans un contexte de mondialisation et d'intégration régionale, en maitrisant les règles du commerce international et du droit international des affaires afin qu’ils puissent exercer des fonctions de responsabilité dans le secteur public ou dans le monde des affaires et être aptes à faire évoluer leur carrière dans les différents métiers auxquels ce diplôme prépare.

L’objectif est dans le même temps de répondre aux besoins en formation des institutions publiques de la région Asie-Pacifique et des professions juridiques accompagnant le développement de l’économie de marché, des investissements étrangers, des formes nouvelles de commerce international, l’encadrement, la protection  et la sécurisation de vie des affaires, par une formation couvrant les aspects de droit public et de droit privé de la vie des affaires en associant des professionnels à la formation.

Spécificités

La deuxième 2ème année du programme se déroule à Hanoi, au Vietnam.

Partenariats

Partenariats établissements

Université Nationale du Vietnam à Hanoi

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 4, Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Master 1
L'accès au M1 Droit de la coopération économique et des affaires internationales est sélectif, ont vocation a être admis en M1 les étudiants titulaires d'une licence en droit. 
 
Master 2
L'accès au M2 est également sélectif, ont vocation a être admis en M2 les étudiants :
  • Ayant validé une 1ere année de Master de Droit de la spécialité ou équivalent.
  • Ayant validé tout autre diplôme jugé équivalent par décision d'une commission de sélection ou au titre de la mobilité internationale.
  • Bénéficiant d’une validation de l'expérience professionnelle, des acquis personnels ou des études.

En formation continue

Formation continue en 2ème année pour les professionnels vietnamiens.

Conditions d'admission

Ce Master s’adresse à des étudiants qui ont à la fois une appétence pour le droit des affaires, pour le droit international mais qui sont aussi à la recherche d’une expérience humaine particulièrement riche et dépaysante.

Pour pouvoir intégrer ce Master, le candidat doit avoir une solide formation de juriste en droit international, en droit public ou en droit des affaires, une maîtrise de l’anglais (B2), un esprit d’ouverture, un sens de l’initiative et de l’engagement collectif, une aptitude au travail en équipe, des mobilités européennes ou internationales antérieures, des stages effectués, une cohérence dans son projet de formation et projet professionnel.

Dans tous les cas, la sélection est effectuée au vu de l’ensemble du dossier universitaire et/ou professionnel du candidat, ainsi que d’une lettre de motivation et, le cas échéant, à la suite d’un entretien avec la commission de sélection.

Inscription

Inscription en Master 1 

Candidatures à déposer sur la plateforme E-Candidat
Attention, fermeture de la plateforme E-candidat du 27 juillet (inclus) au 23 août (inclus).
 

Inscription en Master 2 

Prendre contact avec le Responsable de la formation.

Coût de la formation

M1 : frais de formation à payer à l'Université Jean Moulin Lyon 3 M2 : frais de formation à payer à Hanoï

Master 1 à l'Université Jean Moulin

Semestre 1
  • UE1 Cours magistraux obligatoires (18 ects)
    • Droit international privé (30h)
    • Concurrence (30h)
    • Fiscalité entreprise (30h)
    • Sûretés (30h) 
    • Droit pénal des affaires (20h)
    • Droit d’auteur (20h)
    • Éthique des affaires (20h)
       
  • UE2 Travaux dirigés (6 ects)
    • Droit international privé (15h)
    • Concurrence (15h)
  • UE Maîtrise langue étrangère (3 ects)
    • TD anglais (15h)
  • UE libre (3 ects)
    • Comptabilité (30h)
Semestre 2
  • UE 1 Cours magistraux obligatoires (18 ects)
    • Entreprises en difficulté (30h)
    • Fiscalité entreprise (30h)
    • Propriété industrielle (30h)
    • Financement des entreprises (30h)
    • Droit du commerce international (20h)
    • Droit de l’arbitrage (20h)
    • Common law contracts (20h)
       
  • UE 3 Travaux dirigés (6 ects)
    • Financement des entreprises (15h)
    • Propriété industrielle (15h)
       
  • UE Maîtrise langue étrangère (3 ects)
    • TD anglais (15h)
       
  • UE Libre (3 ects)
    • Droit patrimonial de l’entrepreneur (30 h)
 

Master 2 à l'Université Nationale du Vietnam - Hanoï

Semestre 3
  • UE 1 Droit de la coopération économique (15 ects)
    • Droit des intégrations régionales (20h)
    • Droit des investissements étrangers (20h)
    • Droit de la régulation des activités économiques (20h)
    • Droit de la coopération décentralisée (20h)
    • Droit de l’environnement et du développement durable (20h)
       
  • UE 2 Droit du commerce international (15 ects)
    • Droit international économique (20h)
    • Droit de la concurrence (20h)
    • Droit des contrats internationaux et de l’arbitrage (20h)
    • Protection internationale de la propriété intellectuelle (20h)
    • Droit du commerce électronique (20h)
Semestre 4
  • UE 1 Droit international des affaires (12 ects)
    • Droit international privé (20h)
    • Droit international et comparé des sociétés (20h)
    • Droit pénal des affaires (20h)
    • Droit social comparé (20h)
    • Droit fiscal international et comparé (20h)
    • Droit bancaire (20h)
       
  • UE 2 Formation à la recherche et professionnalisation (18 ects)
    • Méthodologie de la recherche (20h)
    • Séminaires pratiques (40h)
    • Anglais des affaires (40h)
    • Stage ou mémoire 

Modalités d'évaluation

Contrôle continu + examen terminal + grand oral + soutenances de stages/mémoires

Année de sortie

Bac + 5

Compétences visées

Le master offre à ses étudiants une formation approfondie dans les matières indispensables à la maîtrise et à l’encadrement juridique des échanges économiques internationaux, dans un contexte de mondialisation des affaires et de globalisation du droit.

Débouchés professionnels

A l’issue de cette formation, deux perspectives s’offrent aux étudiants. D’une part, le diplôme est valorisable dans le secteur privé (Avocat, juriste dans une entreprise) ou dans le secteur public (enseignement, magistrature, employés ministériels, fonctionnaires dans des organisations internationales ou ONG).

D’autre part il ouvre la voie de la recherche aux étudiants diplômés qui souhaitent s’inscrire en doctorat. 

Ce master a en effet pour objectif une insertion professionnelle rapide et qualitative tout en permettant l’accès à une inscription en doctorat en France, en Belgique ou au Canada.

Responsables pédagogiques

  • RESPONSABLE DE LA FORMATION
    Christian GRELLOIS (Université de Bordeaux)