Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Université Jean Moulin Lyon 3


Accueil : Université Jean Moulin / Recherche / Publications et thèses / Thèses / Thèses soutenues / Thèses soutenues - 2014

ISSAADI Nadir

  • Version PDF

Discours épilinguistique et construction identitaire dans le contexte Kabyle : Espaces de référence multiples et identité

Mise à jour : 5 juillet 2016

Thèse en linguistique générale, langues slaves, langues romanes, didactique des langues soutenue le 5 septembre 2014.

Comment les locuteurs kabyles vivent-ils la diversité linguistique de leur région ? Dans quelle mesure les discours épilinguistiques (discours proférés sur les langues) de nos informateurs produisent-ils une hiérarchisation des langues et des espaces dans le contexte kabyle ? Quelle attitude adoptent-ils et comment réagissent-ils face à cette hiérarchisation sociolinguistique et à la relation langue/dominance dans leur imaginaire sociolinguistique ? À quel point les discours épilinguistiques de nos informateurs énoncent-ils le statut et la légitimité d’emploi du kabyle comparativement aux autres systèmes linguistiques (il s’agit dans ce cas de l’arabe et du français) posés en complémentarité ou en concurrence ? Nous verrons en quoi les discours épilinguistiques de nos informateurs leur permettent de poser et de décliner leur identité sociale par une appropriation ou un rejet de ce qui est dit sur leur langue et leur territoire.
Nous entendons par territoire non seulement la Kabylie en tant qu’entité géographique mais aussi en tant qu’espace linguistique et social. En effet, nous verrons comment se produisent l'appropriation symbolique de l'espace et le marquage sociolinguistique du territoire kabyle par le biais des représentations de nos informateurs. L’objectif de notre travail est de mener une réflexion théorique sur la question de l’articulation entre l’identité, le langage, l'espace etles représentations sociolinguistiques.

How do Kabyle speakers live their region’s linguistic diversity? To what extent do our informants’ epilinguistic discourses made about languages produce a hierarchy of both language and geographical space in the Kabyle context? What attitude do they adopt and how do they react to this sociolinguistic prioritization and to the matter of language Vs dominance in their sociolinguistic imagination? To what extent do the informants’ epilinguistic discourses portray the status and the legitimacy of the use of Kabyle language compared to other linguistic systems (in that case Arabic and French languages), put in a complimentary or in a competing relationship? In fact, we will demonstrate how the epilinguistic discourses of our informants allow them to state and convey their social identity through appropriation or rejection of what is said about their language and territory. By territory, we mean not only Kabylie as a geographical entity but as a linguistic and social space as well. Indeed, we shall expose how both the symbolic appropriation of space and the Kabyle sociolinguistic marking of territory are produced through the representations of our informants. The purpose of our work is to conduct a theoretical reflection on the relationship between identity, language, space and sociolinguistic representations.

Keywords :
languages, space, identity, Kabylie, territory, hierarchy, prioritization,
dominance, sociolinguistic representations, linguistic spatial categorization, appropriation, symbolic marking of territory, discourses, space and counter-space of language references, Berber, Amazigh, Arabization, region/state, ideology, language policy, jacobinism, variation, standard.

Mots-Clés : langues, espace, identité, Kabylie, territoire, hiérarchisation, dominance, représentations sociolinguistiques, catégorisation spatio-linguistique, appropriation, marquage symbolique du territoire, discours, espace et contre-espace de référence des langues, berbère, amazigh, arabisation, région/État, idéologie, politique linguistique, jacobinisme, variation, norme.

Directeur de thèse : Francis MANZANO

Membres du jury : 
Aldjia OUTALEB-PELLE, Professeur, Université M. Mammeri de Tizi Ouzou
Thierry BULOT, Professeur, Université de Rennes 2
Boumedienne BENMOUSSAT, Professeur, Université de Tlemcen
Ouahmi OULD BRAHAM, Professeur, chercheur à la MSH Paris Nord
Hacène HIRECHE, Chargé de cours, Université Paris VIII
Françis MANZANO, Professeur, Université Jean Moulin Lyon 3

Président du jury
: Aldjia OUTALEB-PELLE

Mention : Très honorable avec les félicitations

Equipe d'accueil : CEL

 


Thématique(s)
Recherche

[ Recueil des thèses et H.D.R. ]

[ Contact ]

Pour toute question relative aux résumés de thèses soutenues, veuillez contacter Patricia GALEA - patricia.galea@univ-lyon3.fr

[ Documentation ]

Rechercher un article

Recherche un article

Mise à jour : 5 juillet 2016