• Culture,
  • Conditions de travail,
  • Droit,
  • Éducation,
  • Témoignage,
  • Vie des personnels,
  • Vie Etudiante,
  • Vie de l'établissement,

Atelier de sérigraphie | Lutte contre le racisme et droit des travailleurs

Publié le 7 septembre 2020 Mis à jour le 7 septembre 2020
Sérigraphie
Sérigraphie

Un atelier de sérigraphie des plus déjantés pour faire revivre, à l'occasion du Jour J'M, l'histoire des imprimeries militantes lyonnaises dans les années 70 !

Par Papy@rt

Action de lutte et d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme

En partenariat avec la Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme
LICRA Auvergne Rhône-Alpes


Imprimées en sérigraphie avec les moyens du bord ou en offset dans des imprimeries militantes, ces affiches figuraient sur les murs de la région lyonnaise dans les années 70, avant la loi de 1979 sur l'affichage "sauvage".

Affiche sérigraphie Droits des Travailleurs Elles dénonçaient le racisme d’État et les différences de droits entre travailleurs français et travailleurs étrangers, appelant à la solidarité avec leurs slogans plurilingues. Mouvements d'extrême gauche, syndicats et associations dénonçaient ainsi les différences de droits au travail entre français et étrangers à une époque où les gouvernements cherchaient à restreindre l'immigration par des vagues de lois liberticides.

Durant ces années 70, notamment dans le quartier de la Croix Rousse, se tenait chaque année une "fête des travailleurs immigrés". C'était l'opportunité pour la classe ouvrière de se rencontrer en dehors des lieux de travail ou des locaux syndicaux autour d’animations musicales mêlant les cultures et d'un repas partagé avec les voisins du quartier.


 


PAPY@RT

Papy@rt découvre la sérigraphie militante dans le quartier autogéré de Christiania à Copenhague dans les années 70.

De retour à Lyon, il réalise des affiches en grand format au comité populaire de la Croix Rousse qui lutte contre le projet municipal de démolition d'une partie du quartier pour réaliser un nouveau centre commercial. Ces affiches collées sur les murs ont créé une dynamique importante. Et le projet est abandonné.

Papy@rt Papy@rt, titulaire d'un CAP d'imprimeur, crée ensuite une imprimerie sur les pentes de la Croix Rousse et réalise divers travaux pour les mouvements sociaux.

Dans les années 90, devant le déferlement du numérique et l'uniformisation graphique qui s'impose, il décide de se consacrer uniquement à la production de travaux en sérigraphie sur différents supports comportant des messages politiques libertaires proches du Dadaïsme (jeux de mots, canulars et irrespect des institutions). 

Il intervient également au musée de l'imprimerie de Lyon ; fervent militant de la contre-culture underground, on peut le retrouver dans des symposiums internationaux consacrés à la sérigraphie.

 

Papy@rt, la sérigraphie de plein vent, par Marc UHRY

[...] Les années 80 lui collent aux grolles comme la boue grasse des jeunesses enjolivées, un manteau de souvenirs pailletés qui semblent s’être noués en camisole, étanche au temps présent.

Chez lui, cela se traduit par une passion obsessionnelle pour une technique d’impression maladroite, rudimentaire et révolue. Une passion insomniaque qui le traîne dehors, dans les foires au boudin des bleds ruraux, dans les musées du monde, chez les gamines handicapées et les sortants de prison, chez les hippies à la mode décroissante, aux souliers de feutrine DIY. Et chez les rétifs de tout poil. Il aime ça, les rétifs. Pas les chouineurs, pas les commentateurs. Il aime ceux qui rigolent et qui résistent à la marche du monde avec leurs mains, ceux qui savent partager leur cœur en deux [...]

Lire la suite