• Recherche,

CAMIER-LEMOINE Elodie

L’incertitude fondamentale : les soins palliatifs au regard de la pensée de Vladimir Jankélévitch

Publié le 9 mai 2018 Mis à jour le 22 mai 2018

Thèse en Philosophie – Étude des systèmes, soutenue le 7 mai 2018.

Les soins palliatifs constituent un domaine du soin où la fin de vie des personnes est en question. Ces derniers ont émergé dans un contexte médical marqué par des innovations techniques et scientifiques sans précédent et en cela, ils s’inscrivent dans une ère où les avancées sont caractéristiques d’un système qui performe. Les soins palliatifs sont donc à appréhender en lien avec la clinique de l’extrême qu’ils portent, les ramenant au rang d’une spécialité médicale parmi d’autres. Pourtant, ils sont aussi et surtout à considérer dans toute leur singularité, une clinique de l’incertitude, notamment en raison de la confrontation permanente des soignants avec la mort des patients. L’incertitude fondamentale traversant les soins palliatifs est ainsi à interroger en rapport avec une pensée autour de la mort, nécessairement significative à la croisée des expériences de chacun en soins palliatifs. C’est en direction des écrits du philosophe Vladimir Jankélévitch que nous nous tournons pour approfondir cette pensée de l’incertitude en lien avec la mort. Abordant la thématique de la mort dans sa double dimension de phénomène et de mystère, ses développements permettent de considérer la mort dans sa dimension métaphysique, existentielle mais aussi morale. En raison de ses développements autour de la morale, il ouvre également la voie pour tenter de saisir les implications éthiques, organisationnelles et politiques de l’incertitude fondamentale, au cœur de l’accompagnement mis en œuvre dans la pratique palliative.


Palliative care is a field where end of life is a central subject. They emerged in a medical context caracterised by technical and scientifical innovations. So, they exist in a era where progress represents a powerful system. We can read palliative care as regard to their dimension of « clinical of the extreme of life ». In this, they take part of medical system as « medical speciality ». They also have to be considered in their deep specificity, in relation to their dimension of « clinical of uncertainty » because of the daily confrontation with death. The fundamental uncertainty which is the main caracteristic of palliative care can be analysed in connection with a thought of death. The latter has a deep meaning for the experience of each part of palliative care experience. We can deal with this theory of fundamental uncertainty thanks to the philosopher Vladimir Jankélévitch. He approaches death in its double reality of « event » and « mystery ». His theory allows for considering death in its metaphysical, existential and moral signification. Moreover, his moral considerations open the field for analizing ethics, institutionals and politics consequences of the theory of fundamental uncertainty in connexion with the importance of caring, in palliative medicine.


Mots-clés :
Soins palliatifs – Fin de vie – Incertitude – Jankélévitch

Keywords :
Palliative care – End of life – Uncertainty – Jankélévitch

Directeur(s).trice(s) de thèse : M. Jean-Philippe PIERRON
 
Membres du jury :
M. Régis AUBRY, Professeur associé des universités HDR, CHU de Besançon,
Mme Elsa GODART, Chercheur associé HDR, Université Paris Diderot,
M. Yves MATILLON, Professeur des universités, Université Claude Bernard Lyon 1,
M. Jean-Philippe PIERRON, Professeur des universités, Université Jean Moulin Lyon 3,
M. Philippe SALTEL, Professeur des universités, Université Grenoble Alpes,
Mme Marta SPRANZI, Maître de conférences HDR, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Président.e du jury : M. Philippe SALTEL

Equipe d'accueil
: IRPHIL
 
Décision : Admise

Mise à jour : 22 mai 2018