• Culture,
  • Vie Etudiante,
  • Vie des personnels,
  • Droit,
  • Témoignage,

[Annulé] Résonance TNP | Guerre d'Algérie, comment raconter les mémoires ?

Publié le 26 octobre 2020 Mis à jour le 19 novembre 2020
Et le cœur fume encore © Serge BLOCH
Et le cœur fume encore © Serge BLOCH

Comment le traitement de la guerre d’Algérie, à travers la fresque polyphonique proposée dans le spectacle « Et le cœur fume encore », fait resurgir les inachèvements de ce combat et en interroge les mémoires ?

En partenariat avec le TNP - Villeurbanne, l’Université Populaire de Lyon,
le Groupe de recherche ACHAC et la Biennale TRACES

 

>> RÉSONANCE ANNULÉE <<

Au regard du contexte sanitaire,
cet événement est malheureusement annulé.
Merci de votre compréhension.



Et le cœur fume encore © Loïc NYS Il sera question de colonisation, de mémoire collective, d'antiracisme, de droits, et des résurgences de cette histoire dans le paysage politique et social contemporain, à travers les fractures sociales de notre époque actuelle.

Avec

Alice CARRÉ, conception et écriture
Margaux ESKENAZI, conception, écriture et mise en scène

Pascal BLANCHARD, historien, spécialiste de l’Empire colonial français, des enjeux de diversité et des histoires de l’immigration
 

Animé par

Eric CARPANO, professeur agrégé, Faculté de Droit de l’Université Jean Moulin Lyon 3, directeur du centre d’études européennes, chaire Jean Monnet

       © Loïc NYS



 
Gratuit & ouvert à tous | Inscription obligatoire
en ligne ou à pointculture@univ-lyon3.fr / 04 78 78 78 00


ATTENTION
Afin de garantir la distance physique des spectateurs nous appliquerons
une réduction importante des jauges pour tous nos événements.



 

Et le cœur fume encore © Loïc NYS      Et le cœur fume encore © Loïc NYS      Et le cœur fume encore © Loïc NYS
© Loïc NYS



 

Résonance en écho au spectacle

Et le cœur fume encore

Conception, montage et écriture : Margaux ESKENAZI Alice CARRÉ


Sept personnages témoignent. Les scènes se succèdent, sillonnant le temps et l’espace, entre Algérie, France et Belgique, retraçant les mémoires et les silences de la guerre d’Algérie, de ses débuts jusqu’à ses intrications actuelles.

Deux militants du FLN – section française et algérienne, un harki, une militante parisienne anticolonialiste, une pied-noir, un appelé du contingent et un militaire de métier. Leurs paroles engagent leurs enfants et petits-enfants, qui observent l’impact de cette mémoire sur leur famille et leur inscription dans la société française contemporaine. Les héritiers des deux camps, de génération en génération, s’affrontent à l’endroit du souvenir ou au quotidien, dans l’échange des regards.

Conçue à partir de témoignages réels ou d’écrits d’historiens et de poètes, cette fresque est le fruit d’un rigoureux travail d’enquête. À l’écriture polyphonique répond la diversité des comédiens qui incarnent les femmes et hommes d’hier et d’aujourd’hui, d’une rive et de l’autre de la Méditerranée. Manifestation, sans doute, de l’espoir d’une histoire enfin mise en commun, ce théâtre aussi intelligent que joyeux est une résistance douce contre l’amnésie.



Représentations du 1er au 13 décembre
Théâtre National Populaire - Villeurbanne

Infos & billetterie pour Et le cœur fume encore

 



 

Partenaires :
Logo TNP - Villeurbanne     Logo UniPop   Logo Biennale Traces   Logo ACHAC, groupe de recherche
Thématiques :
Culture; Vie Etudiante; Vie des personnels; Droit; Témoignage
Inscriptions closes