• Recherche,
  • Philosophie,

Projet ANR Democrasci

Publié le 3 février 2021 Mis à jour le 3 février 2021
Democrasci Le projet traite du problème de la gouvernance de la recherche scientifique dans nos sociétés démocratiques contemporaines, sous un angle philosophique. Qui doit décider, et comment, des grandes orientations et priorités de la science ?
Cette interrogation a une dimension épistémologique dans la mesure où les différentes réponses envisageables présupposent, pour être justifiées, des conceptions particulières de la science quant à sa nature, ses modes de développement et ses objectifs. La première tâche du projet interroge la validité des présupposés philosophiques qui sous tendent la défense de l’autonomie de la science. La seconde tâche assure l’élaboration d’une vision contextualisée de sa valeur et de son rôle. Enfin, la troisième tâche, plus exploratoire, à l’interface entre philosophie des sciences, philosophie politique et sciences politiques, consiste à élaborer les principes d’une gouvernance plus démocratique de la recherche et à explorer ses formes pratiques possibles.
 
  • Axe 1 : Fondements épistémologiques de l’autonomie de la science
    Qui doit décider, et comment, des grandes orientations et priorités de la recherche scientifique dans nos démocraties contemporaines ? Les citoyens doivent-ils participer directement aux processus de décision, s’en remettre à leurs représentants élus et à leurs gouvernants ou les décisions doivent-elles être déléguées aux experts scientifiques ?
    En savoir +
  • Axe 2 :  Valeurs et objectifs de la science
    Comment élaborer une version « contextualisée » des objectifs de la science, tenant compte de ses interactions avec différentes composantes de la société ? En savoir +
 
  • Axe 3 : Formes de démocratisation de la gouvernance de la recherche
    Quelles formes de participation des citoyens sont politiquement souhaitables et épistémologiquement acceptables ? En savoir +


Membres du projet

En savoir+