• International,

Point d'étape sur le projet de Capacity Buidling "ICFAL"

Publié le 28 juin 2021 Mis à jour le 8 juillet 2021

Dans le cadre du projet Erasmus+ de Renforcement des capacités / Capacity building intitulé "Institutionnalisation des Centres de Formation par l'alternance", un séminaire de deux jours s'est tenu, les 29 et 30 avril 2021, à Rabat, au Ministère de l'Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique afin de dresser un état des lieux de l'alternance au Maroc et un de réaliser un Benchmarking des formations par l'alternance en Europe.

Ces deux journées de formation ont regroupé les universités marocaines et les universités européennes partenaires impliquées dans le projet.

Les universités marocaines du consortium et des acteurs du monde socio-économiques ont d'abord fait remonter des expérimentations menées au Maroc, confirmant la nécessité de la création du statut de l'alternant et de l'institutionnalisation de centres dédiés à l'alternance. Les universités européennes ont ensuite partagé leur expérience de l'alternance, avec des systèmes très différents, comme l'ont montré l’Université Jean Moulin Lyon 3 et Forma Sup Ain-Rhône-Loire pour la France, ​​​​​la Haute Ecole de HENALLUX pour la Belgique ou encore l’Université de l'Algarve pour le Portugal.

Ces échanges de qualité ont permis d'ouvrir des perspectives prometteuses pour l'intégration de l'alternance dans la réforme du Bachelor opérée par le Ministère marocain selon sa vision stratégique à l'horizon 2030.
 

A propos du projet ICFAL - Institutionnalisation des Centres de Formation par Alternance aux Universités Marocaines

Ce projet est piloté par l'Université Hassan 1er au Maroc. En lien avec les acteurs du monde socio-économique marocains et sur la base de dispositifs existants en France (Université Jean Moulin Lyon 3), en Belgique (Haute École Benelux) et au Portugal (Université de l'Algarve), en matière de formation par l’alternance / apprentissage, le projet vise à :
 
  • Inscrire l’alternance dans la politique des universités marocaines ;
  • Définir un cadre structurant de référence pour le développement de l’alternance ;
  • Définir les projets de formation en alternance adaptés par rapport aux besoins du marché ;
  • Présenter des curricula de formation en termes de compétences, tenant compte des compétences techniques et des compétences non-académiques ;
  • Consolider la qualité des formations et renforcer la relation entre les centres de formation et le milieu professionnel, à travers le développement de partenariats public-privé ;
  • Partager les bonnes pratiques des Universités européennes en matière d'alternance / apprentissage
Les universités européennes seront assistées par deux partenaires experts pour la mise en place de ce projet : le Haut Conseil de l'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (HCERES) et Formasup Ain Rhône Lyon.

Informations clés :
  • Budget total du projet : 850 339 €
  • Durée : 3 ans - octobre 2020 à octobre 2023
  • Porteur de projet : Béatrice Balivet, Directrice de l’Institut de droit patrimonial et immobilier (IDPI) de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et des licences professionnelles métiers de l'immobilier de l'institut.
  • Coordinatrice administrative : Alida Sahli