Parcours et réussite en master à l'université

Publié le 14 mars 2019 Mis à jour le 4 juin 2019
La dernière note publiée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation relative au parcours et à la réussite en master à l’université porte sur les étudiants inscrits pour la première fois en master en 2014.

Taux de réussite des étudiants de master à l’université

Le niveau de réussite en master à l’université au plan national demeure relativement stable sur les quatre dernières années étudiées. Un peu plus de la moitié des étudiants obtiennent leur diplôme en deux ans, un peu plus des deux tiers l’obtiennent en deux ou trois ans.

Ainsi, les étudiants inscrits en 2014 pour la première fois en master universitaire sont 53% à avoir obtenu leur master en deux ans (en 2016). Ils sont 63% à obtenir leur diplôme en deux ou trois ans.

Le taux de réussite varie selon la formation suivie l’année précédant l’inscription en master. Les étudiants issus d’une licence professionnelle sont 79,8% à réussir leur master en deux ou trois ans alors que ceux issus d’une licence générale sont 70,6% à obtenir ce même diplôme.

Le taux de réussite varie aussi selon la discipline de master. Si la réussite en master (en deux ou trois ans) est supérieure à 70% dans les disciplines scientifiques et en économie-gestion, elle atteint 63,2% en droit, sciences politiques et dépasse légèrement les 50% en lettres, langues, arts, psychologie et STAPS.
 
Premiers effets de la réforme de la sélection en master ?

L’étude du ministère permet d’observer une légère baisse des inscriptions en master des diplômés de licence. Le taux de poursuite de licence en master à l’université atteint 67% à la rentrée 2017 soit une baisse de 5 points par rapport à l’année 2016. Cette évolution à la baisse, concomitante à la mise en place de la sélection dès la 1re année de master, varie toutefois selon la discipline. Elle est davantage marquée pour les poursuites d’études en psychologie et STAPS.
 
Quel parcours à l’université pour les bacheliers 2010 ?

Seul un bachelier 2010 sur cinq inscrit en licence en 2010 obtient un diplôme de master en 5 ou 6 ans. Par ailleurs, l’obtention d’une mention au baccalauréat accroît la probabilité de réussite en master.
 
Sources :
MESRI, Note flash du SIES n°6 – Février 2019 Parcours et réussite en master à l’université : les résultats de la session 2017
MESRI, Note flash du SIES n°1 – Février 2018 Parcours et réussite en master à l’université : les résultats de la session 2016