• Conseil,
  • Études,
  • Etudiants,
  • International,
  • Partenariats,
  • Projets,

Nouvelle étape pour le projet ICFAL - Institutionnalisation des Centres de Formation par Alternance aux Universités Marocaines

Publié le 11 mai 2022 Mis à jour le 8 juin 2022

L’Université Jean Moulin Lyon 3 a participé, dans le cadre du projet « Institutionnalisation des Centres de Formation par Alternance au sein des Universités marocaines » (ICFAL), aux rencontres internationales organisées par la Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg (HENALLUX), du 14 au 16 mars, en Belgique.

L’objectif de cette nouvelle rencontre entre les partenaires du projet était de présenter le modèle belge du dispositif de l’apprentissage, d’échanger sur les expériences respectives des partenaires européens et de partager les bonnes pratiques sur l’alternance.

Lors de son allocution, Madame Valérie GLATIGNY, Ministre de l'Enseignement supérieur, de l'Enseignement de la Promotion sociale, de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l'Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, a insisté sur l’importance de l’alternance et a encouragé les universités européennes à continuer à exploiter ce mode de formation.

Des ateliers ont également été organisés, autour de la structuration de la formation en alternance, du contrôle qualité du cadre pédagogique de formations, du mode de gouvernance et de gestion des Centre de Formation d'Apprentis et de l’accompagnement des étudiants. Ils ont permis aux partenaires marocains de comprendre l’importance de la schématisation de l’alternance et des cadres réglementaires à mettre en place pour formaliser ce dispositif.

Enfin, HENALLUX a présenté une plateforme informatique de support à la formation alternance. 
 

A propos du projet ICFAL - Institutionnalisation des Centres de Formation par Alternance aux Universités Marocaines

Ce projet est piloté par l'Université Hassan 1er au Maroc. En lien avec les acteurs du monde socio-économique marocains et sur la base de dispositifs existants en France (Université Jean Moulin Lyon 3), en Belgique (Haute École Benelux) et au Portugal (Université de l'Algarve), en matière de formation par l’alternance / apprentissage, le projet vise à :
 
  • Inscrire l’alternance dans la politique des universités marocaines ;
  • Définir un cadre structurant de référence pour le développement de l’alternance ;
  • Définir les projets de formation en alternance adaptés par rapport aux besoins du marché ;
  • Présenter des curricula de formation en termes de compétences, tenant compte des compétences techniques et des compétences non-académiques ;
  • Consolider la qualité des formations et renforcer la relation entre les centres de formation et le milieu professionnel, à travers le développement de partenariats public-privé ;
  • Partager les bonnes pratiques des Universités européennes en matière d'alternance / apprentissage
Les universités européennes seront assistées par deux partenaires experts pour la mise en place de ce projet : le Haut Conseil de l'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (HCERES) et Formasup Ain Rhône Lyon.

Informations clés :
  • Budget total du projet : 850 339 €
  • Durée : 3 ans - octobre 2020 à octobre 2023
  • Porteur de projet : Béatrice Balivet, Directrice de l’Institut de droit patrimonial et immobilier (IDPI) de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et des licences professionnelles métiers de l'immobilier de l'institut.
  • Coordinatrice administrative : Alida Sahli