• Culture,
  • Etudiants,
  • International,
  • Vie Etudiante,

Les étudiants en exil en visite au Musée des Moulages

Publié le 10 février 2022 Mis à jour le 9 mars 2022

Seize étudiants issus des DU Passerelle-Etudiants en Exil et du Programme pour une Insertion Professionnelle des Etudiants en Exil se sont rendus le mercredi 9 février 2022 à l’exposition « Retour à la Liberté » du Musée des Moulages.

La visite du MuMo s'inscrit dans le cadre des formations proposées par l'Université Jean Moulin Lyon 3 à destination des étudiants en exil (sous protection internationale ou en demande d’asile). En effet, cette découverte leur permet de rompre avec leur situation d'isolement et de retisser des liens entre leur culture / temporalité, et la notre. Le MuMo est un lieu de mémoire intéressant pour ces étudiants, proche de leurs préoccupations, et notamment de la question de la trace laissée derrière nous.

Les formations proposées par l’Université reposent sur un parcours universitaire qui vise à les accompagner pour construire et concrétiser leur projet d’étude et / ou professionnel. L’objectif est notamment d'améliorer leur maîtrise du français et des codes culturels français avec des cours de Français Langue Etrangère (FLE) et de culture française.

Un accompagnement individuel et collectif par des psychologues est également proposé afin de donner les moyens aux étudiants qui le souhaitent de verbaliser leurs difficultés, de donner sens à leur migration et de redevenir acteur de leur vie.
 

Présentation de l'exposition 

L’exposition du MuMo (87, cours Gambetta 69007 Lyon – entrée gratuite) intitulée Eleutheria ! Retour à la liberté, propose aux visiteurs de découvrir et transmettre l'Antiquité depuis la Révolution grecque de 1821, à l'occasion du bicentenaire de l'indépendance grecque.

Cette exposition se décompose en quatre temps: une première section est consacrée aux œuvres grecques arrivées en France avant la Révolution de 1821, une deuxième section se concentre sur l'histoire des découvertes archéologiques à Athènes, une troisième partie présente la "Grande fouille" réalisée par l'Ecole Française d'Athènes à Delphes entre 1892 et 1903, et enfin une dernière section vient illustrer les différents supports d'enseignement et de diffusion de l'archéologie à Lyon au tournant du XXe siècle.

Les étudiants « ont été très intéressés, ont posé plein de questions et puis ils ont été heureux de faire des choses ensemble » (Psychologue accompagnatrice pendant la visite).

Tout s'est bien passé. C'est un grand musée et les œuvres sont magnifiques, et j'ai pris beaucoup de superbes photos et j'aimerais en partager quelques-unes avec vous. (Etudiant).