• Associations,
  • Recherche,

« Le flou : le rechercher ou le fuir ? » - Journée d’études proposée par l’association de doctorants Les Têtes Chercheuses

Publié le 31 octobre 2019 Mis à jour le 31 octobre 2019
Têtes chercheuses
Têtes chercheuses

Jeudi 14 novembre, l’association Les Têtes Chercheuses, de l’École Doctorale 3LA (Lettres, Langues, Linguistique et Arts), vous propose une journée d’études sur le flou.

Les représentations et significations du flou ne cessent de varier suivant l’époque dans laquelle ce thème s’inscrit et le champ disciplinaire de son interlocuteur. Alors, qu’est-ce que le flou ? Peut-il être défini ?

Deux questions auxquelles l’association de doctorants Les Têtes Chercheuses vous propose d’essayer de répondre jeudi 14 novembre lors d’une journée d’études consacrée au flou - entrée libre.
 
Au programme
► 9h : accueil et présentation de la journée d’études

► 9h30 – 10h30 : Le flou pour montrer sans montrer

Intervenantes :
 
  • Cathleen Robitaille - Université Paris I Pathéon Sorbonne : "L'aporie de la représentation de l'incertain dans le récit fantastique"
  • Nawel Sebih (IRCAV) "We need to talk about Kevin, ou l'informe de l'expérience traumatique"
► 10h45 – 11h45 : Le flou, synonyme d’entre-deux

Intervenantes :
 
  • Virginie Pfeiffer - Université Jean Moulin Lyon 3 : "Qu'est-ce que la littérature jeunesse ? Tentative de définition d'une discipline aux contours flous"
  • Sarra Boukhatem (Mostaganem, Algérie) "Le flou du personnage et le flou de l'image dans Ce que le jour doit à la nuit : du romanesque au filmique"
► 13h30 – 14h30 : Flou et réalité

Intervenants :
 
  • Alix Cazalet-Boudigues - Université Jean Moulin Lyon 3 : "Le flou et le vrai: réenchantement du monde et dévoilement dans la poésie et la photographie britannique"
  • Stéphane Ledien - Université Laval : "Ambiguïté axiologique et politique du roman noir français du XXIe siècle : du brouillage moral au nihilisme du discours, un genre soumis au flou" [en visioconférence]
► 14h30 – 15h30 : Le flou dans la photographie

Intervenants :
 
  • Ariane Carmignac - Université de Lille : "Restituer le monde à son opacité ? Trouble de la vision et échappées belles"
  • Alexandre Melay - Université Saint-Étienne : "La beauté du flou artistique : un appel ambivalent au réel à l'ère médiatico-politique"
► 15h45 – 16h45 : Visionnage de courts métrages et intervention : un point de vue artistique sur le flou

Intervenante :
 
  • Cécile Ibarra - Université Rennes 2 : "L'usage du flou ou la réflexion sur l'abandon d'un contrôle"