• Vie de l'Université,
  • Vie des personnels,

L’Université Jean Moulin Lyon 3, partenaire académique de la 1ère Chaire de sécurité de la police nationale

Publié le 12 avril 2019 Mis à jour le 15 avril 2019
M. Morvan, Mme Bréchignac, M. Nunez, M. Comby et M. Pin
M. Morvan, Mme Bréchignac, M. Nunez, M. Comby et M. Pin

L’École Nationale Supérieure de Police (ENSP) a inauguré la Chaire « Sécurité globale » le 22 mars à l’Académie des Sciences. Construite en partenariat avec l’Université Jean Moulin Lyon 3, elle vise à produire une «recherche scientifique appliquée et opérationnelle» pour adapter la formation des agents de sécurité aux nouveaux défis en matière de sécurité.

[legende-image]1290696781735[/legende-image]

D.R.
 
De g.à dr. : Luc Presson (Directeur de l’École Nationale Supérieure de la Police), Patrick Laclémence (coordinateur de la Chaire pour l’Université de Technologie de Troyes), Eric Morvan (Directeur Général de la Police Nationale), Catherine Brechignac (Secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie des sciences), Laurent Nunez (Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur), Pierre Koch (Directeur de l’Université de Technologie de Troyes), Jacques Comby (Président de l’Université Jean Moulin), Xavier Pin (Coordinateur de la Chaire pour l’Université Jean Moulin), Jean-Francois Bach (Secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie des Sciences)

C’est au sein de la prestigieuse Académie des Sciences, devant un public d’académiciens, de sénateurs, de directeurs d’établissement et présidents d’universités mais aussi de patrons de grandes entreprises, que l’ENSP a inauguré la première Chaire de recherche de la police nationale, le 22 mars 2019.

Un événement réunissant le secrétaire d’État Monsieur Laurent Nunez, Monsieur Éric Morvan, Directeur général de la police nationale, de Madame Catherine Bréchignac, Secrétaire perpétuelle de l’Académie des sciences, ainsi que Monsieur Luc Presson, Directeur de l’ENSP, le Président de l’Université Jean Moulin Lyon 3, Monsieur Jacques Comby et le Président de l’Université de technologie de Troyes (UTT), Monsieur Pierre Koch.

Dans son allocution, Madame Catherine Bréchignac a rappelé que la Chaire sécurité globale introduisait pour la première fois la police à l’Académie des sciences. Elle a par ailleurs insisté sur le fait que son programme, dans ses ambitions comme dans ses résultats, se situait au plus niveau d’excellence scientifique, ce qui justifiait sa présence au sein de l’Académie.
La création de la Chaire marque également une nouvelle étape pour le centre de recherche de l’ENSP qui souhaite construire un modèle pluridisciplinaire, souple et innovant, afin de mener des actions de recherche et d’enseignement supérieur d’intérêt commun, incluant tous les acteurs de la sécurité. Cette Chaire « inscrit un peu plus encore la police nationale dans le milieu académique et scientifique » a souligné Luc Presson, le Directeur de l’école, qui a également rappelé son objectif : « le transfert de la recherche au bénéfice de la formation ».
Pour cela, la Chaire pourra s’appuyer sur les recherches développées en matière de sécurité globale par la Faculté de droit de l’Université Jean Moulin qui propose des masters spécialisés dans le domaine de la sécurité intérieure et celui de la sécurité internationale et défense.

L’Université Jean Moulin partenaire historique de l’ENSP
Dans son discours, le Président Comby a salué la qualité du travail réalisé par Xavier Pin, Professeur des universités, à la Faculté de Droit de l’Université Jean Moulin et responsable de la Chaire pour l’établissement. Selon lui, « l’un des atouts de la Chaire réside précisément dans le fait que les juristes seront associés aux recherches. »
Il a par ailleurs rappelé la collaboration historique entre l’Université Jean Moulin et l’ENSP, qui remonte à 1992 et comporte également un volet international. L’Université Jean Moulin et l’ENSP portent en effet pour la France le Master Conjoint « Policing in Europe » dans le cadre du CEPOL (European Union Agency for Law Enforcement Training) qui regroupe un consortium de 22 établissements et académiques regroupant 13 pays.
Le Président Comby a également fait état des liens étroits qui existent entre l’Université Jean Moulin et le Ministère de la Défense sur les questions de sécurité. Il a notamment mentionné le projet « Interconnexion des fonctions stratégiques hautes (puissance aérienne future, espace militaire, nucléaire) » , porté par Olivier Zajec, Maître de conférences en Science politique à l’Université Jean Moulin pour l’Université de Lyon, qui fait partie des 8 établissements retenus pour la phase finale de sélection du label « Centre d’Excellence Défense et Stratégie ».


La dimension interdisciplinaire des questions de sécurité
A la fin de son intervention, le Président de l’Université Jean Moulin a insisté sur la dimension interdisciplinaire de la chaire : « La sécurité sera systématiquement étudiée sous le prisme des droits fondamentaux et des libertés publiques et inclura nécessairement des questions de sécurité juridique. Sous une autre forme, la chaire s’efforcera d’allier harmonieusement la sécurité et la liberté ». Selon lui, cette approche est « importante pour ne pas dire fondamentale à un moment de notre histoire où les enjeux politiques, économiques, sociétaux liés à la sécurité sont immenses où on entend tant de choses sur ce thème. » Et de conclure : « Ainsi la sécurité est une question essentielle notamment en milieu urbain il faut s’en saisir pleinement sans oublier cependant qu’elle seule ne peut pas être un projet de société. »

Cette inauguration a également été l’occasion pour le Président Comby de s’entretenir avec le secrétaire d’État Monsieur Laurent Nunez sur toutes les questions qui lient l’Université Jean Moulin au Ministère de l’Intérieur.