Florent Renard, portrait d'un jeune chercheur Lyon 3

Publié le 8 février 2012 Mis à jour le 9 février 2012
 

Reportage avec Florent RENARD
Maître de conférences au département de Géographie – Aménagement
© DAVM – Université Jean Moulin Lyon 3

Un parcours exemplaire à Lyon 3


Florent Renard est maître de conférences au département de Géographie – Aménagement depuis le 1er septembre 2011 et détaché sur une chaire d’excellence au CNRS, à l’UMR 5600 Environnement Ville Société.

Après son master de Géographie - Aménagement à l’Université Jean Moulin Lyon 3, il a effectué un doctorat portant sur le risque pluvial en milieu urbain, en collaboration avec le Service Études de la Direction de l’Eau de la Communauté Urbaine de Lyon.

Son doctorat a été financé par le biais d’une Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE). Cette convention subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux doivent aboutir à la soutenance d'une thèse. Les CIFRE sont intégralement financées par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche qui en a confié la mise en œuvre à l'Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT).

Ses trois années d’expériences en milieu professionnel ont été complétées par deux années d’enseignement et de recherche en milieu universitaire, en tant qu’Attaché Temporaire à l’Enseignement et à la Recherche (ATER) dans les Universités de Poitiers et de Grenoble 1.

Le thème de sa recherche « le risque pluvial en milieu urbain » a conduit à collecter et à transporter des quantités d’eau de pluie de plus en plus considérables. Ces eaux ruisselées provoquent un accroissement des volumes et des débits de pointe dans le système d’assainissement, véritable réseau hydrographique artificiel urbain. Cet excédent d’eau occasionne des inondations chroniques et sévères. La question du risque pluvial fait ainsi partie des enjeux notoires de la ville. Sa maîtrise est indispensable pour permettre un développement durable du milieu urbain.

Des travaux récompensés...


[legende-image]1290696682510[/legende-image]Lauréat du prix de thèse 2010 - Université Jean Moulin Lyon 3 catégorie Sciences Humaines pour sa thèse intitulée « Le risque pluvial en milieu urbain, le cas du Grand Lyon ». Sa thèse répond à deux objectifs majeurs. Le premier, fondamental, améliore la connaissance de la pluie sur le Grand Lyon. Le second, plus tourné vers l’opérationnalité, vise à approfondir les relations entre les types de pluies et les débordements, ainsi qu’à apporter des solutions méthodologiques et pratiques en vue de l’évaluation de la vulnérabilité urbaine.