• International,
  • Mobilité entrante,
  • Mobilité sortante,

Erasmus + programme 2021-2027 : nouvelles mobilités, nouvelles opportunités

Publié le 30 mars 2021 Mis à jour le 21 avril 2021

Comme tout programme de la Commission européenne, le programme Erasmus+ est renouvelé à chaque nouveau mandat. Erasmus+, c’est un ensemble d'actions d’échanges et de coopérations visant à renforcer la qualité et la pertinence de l’enseignement, de la formation et de l’éducation en Europe. Quelles nouveautés pour les universités dans le programme 2021-2027 ?

Principaux objectifs du nouveau programme

Les activités de mobilité et de coopération se devront de suivre les objectifs suivants, en lien avec les priorités de la Charte Erasmus+ pour l’Enseignement Supérieur :

  • Accroissement de la mobilité à l’international
  • Promotion de l’inclusion et diversité
  • Développement des compétences numériques
  • Participation à la vie démocratique
  • Environnement et lutte contre le changement climatique
  • Développement du multilinguisme
  • Protection, santé et sécurité des participants
  • Développement de la dimension internationale
  • Reconnaissance et validation des compétences et des qualifications

Des possibilités de mobilités diversifiées

Pour donner accès à la mobilité au plus grand nombre, le programme Erasmus+ propose désormais de nouvelles formes d'échanges :
 
  • Des mobilités courtes hybrides pour les étudiants : elles combinent mobilité physique de 5 à 30 jours et activités virtuelles avant, pendant ou après le séjour.
  • Des mobilités intensives hybrides en groupe (étudiants avec enseignants) : elles permettent de construire un programme pédagogique commun entre 3 établissements, pour 15 étudiants minimum et leurs enseignants, avec une mobilité courte de 5 à 30 jours et des activités virtuelles.
  • Des mobilités plus adaptées pour les doctorants : les doctorants peuvent relever des mobilités étudiantes ou des mobilités de personnel, selon les activités prévues. Leurs mobilités peuvent être d’une durée plus courte, associées ou non à des activités virtuelles.
  • Des ouvertures vers des mobilités hors Europe : plus de précisions à venir
Et toujours :
 
  • Des mobilités d’études et de stage pour les étudiants (de 2 mois à 12 mois)
  • Des mobilités d’enseignement et de formation pour les enseignants, personnels administratifs et techniques (à partir de 2 jours)
  • Des mobilités tous types pour renforcer des coopérations avec des pays hors Europe : Mobilité internationale de crédits (reprise en 2022)
D’autre part, de nouveaux mécanismes sont en place pour soutenir financièrement les étudiants moins favorisés ou ayant des besoins spécifiques. Des incitations aux modes de transports respectueux de l’environnement seront aussi mis en place.


Des opportunités de coopération entre les universités facilitées

Moins connus, les projets de partenariat impliquent la coopération entre les établissements pour améliorer leur fonctionnement, leur attractivité, par l’innovation et l’échange de pratiques. Ils sont vecteurs de changement pour les systèmes d’éducation et de formation en Europe.

Nouveaux projets de partenariats proposés par le programme :
 
  • Partenariat d'excellence : Masters Erasmus Mundus : ils visent à renforcer l’excellence et l'internationalisation des établissements d'enseignement supérieur par le biais de programmes communs de master établis en Europe, et ouverts aux établissements d'autres pays du monde. Un nouveau dispositif permet de financer la mise en place du projet via Erasmus Mundus Design Measures (EMDM).
  • Projets de renforcement des capacités / Capacity Building (appel à proposition en octobre 2021 pour une réponse en février 2022) : ils permettent à des établissements des pays Erasmus+ de coopérer avec des établissements et ministères hors Europe pour les accompagner vers une transformation de leur système d’enseignement supérieur (ex : mise en place de formations en alternance, écoles doctorales). Un nouveau dispositif permettra de concevoir des projets réduits, accessible à des primo-demandeurs.
Et toujours : 
 
  • Partenariats de Coopération (ex « partenariats stratégiques ») : pour développer de nouvelles méthodes et pratiques en confrontant les idées et lançant des expérimentations. Domaines d’action : innovation pédagogique, inclusion, numérique..
  • Alliances pour l’Innovation : pour développer les compétences entrepreneuriales, les échanges et la cocréation de connaissances entre les universités, centre de recherche et entreprises.

Un programme alimenté par des études européennes

Activités Jean Monnet : projets, chaires et centres d’excellence Jean Monnet s soutiennent l'enseignement et la recherche dans le domaine des études de l'Union européenne dans le monde entier.


Vous avez un projet ?

Enseignants-chercheurs, personnels administratifs
Vous voulez monter un projet de mobilité intensive hybride, de mobilité internationale de crédits, un projet de partenariat ou Jean Monnet ?
Prenez contact avec le Pôle projets du SGRI : international-projects@univ-lyon3.fr

Vous voulez partir en mobilité d’enseignement ou de formation ?
Prenez contact avec Pôle mobilité du personnel du SGRI : staffmobility@univ-lyon3.fr
 
Etudiants
Vous voulez partir en mobilité d'études ou de stage dans un pays Erasmus + ?
Rendez-vous dans les pages Partir à l’étranger