• Etudiants,
  • Culture,
  • Vie Etudiante,
  • Vie des personnels,

Entrez dans la danse ! Concerts par l'Orchestre étudiant Jean Moulin Lyon 3

Publié le 11 juin 2021 Mis à jour le 14 juin 2021
Orchestre étudiant ©Viola SADOWSKI
Orchestre étudiant ©Viola SADOWSKI

Danses hongroises, danses slaves, quelques notes d’un ragtime et le tour est joué ! Les artistes nous entraînent dans une valse à trois temps, un soir de printemps. De Mozart à Gabrieli, en passant par Bartok, Berlin et Kabalevski, cordes, vents et percussions nous transportent à nouveau...


Concerts par l'Orchestre étudiant Jean Moulin Lyon 3

Dirigé par Thierry VAYSSE

À l'occasion du festival étudiant L'Art au Moulin 2021


 

Concert du 31 mai 2021
Ensemble « vents »

Concert du 7 juin 2021
Ensemble « cordes & vents »



 

CONCERT DU 31 MAI 2021



 

Ensemble « vents »

Flûtes : Louise BONNEAU, Caroline BOUAS, Juliette HEGUILEIN, Charlotte LAZERT-SAURY, Alys MARTINGRIS, Emilie MOREAU, Ciara ZERVOS | Hautbois : Louis MATHIEU
Clarinette : Clémence BOCA, Elya GASMI, Zoé MASMEJEAN, Christian NICOLAS, Martin VAYSSE | Clarinette-basse : Vincent ZAMBONI | Cor : Florence BITSCH
Trompette : Tatsushi FUJIOKA, Xavier GERNIGON, Nicolas ISTIAGA SANTAMARIA

 

Programme

« Canzon Septimi Toni a 8 »
Giovanni GABRIELI
(1554-1612)

Cette œuvre fait partie des Canzone instrumentales italiennes, genre instrumental le plus important de la fin du XVI° siècle en Italie. Inspirées des chansons polyphoniques françaises « canzona alla francese », les Canzone instrumentales en reprennent la structure tripartite (Exposition / Développement avec modulation / Réexpédition) et les éléments stylistiques (Écriture en imitation / Écriture en accords / Alternance d’éléments mélismatiques et syllabiques).
 

 
Final de la Sérénade KV 361 « Gran partita »
Wolfgang Amadeus MOZART
(1756-1791)
 
Composée en 1781, cette œuvre en 7 mouvements compte parmi les chefs d’œuvres du répertoire de musique de chambre des vents. Le Rondo final, plein d’allégresse, se présente sous la forme d’un refrain virtuose, sorte de mouvement perpétuel, entrecoupé de plusieurs couplets et terminé par une coda en Si bémol majeur.
 
 •

« 10 Pièces pour enfants »
Bela BARTOK
(1888-1945)
 
Extraites des 85 courtes pièces composées pour piano en 1908 & 1909, chacune de ces 10 pièces s’inspire d’un thème populaire hongrois, roumain ou slovaque. Bela Bartok et Zoltan Kodaly, considérés comme deux des plus importants pionniers en ethnomusicologie, ont collecté des milliers de mélodies folkloriques en passant dans les villages roumains et hongrois, permettant de mieux comprendre l’essence de ces musiques traditionnelles.
 


« Alexander’s Ragtime Band »
Irving BERLIN
(1888-1989)
 
Choriste de spectacles Broadway à ses débuts, il s’intéresse à la composition de chansons tout en découvrant les styles musicaux naissant à New York au début de XX° siècle. Composée en 1911, « Alexander’s ragtime Band » devient rapidement un énorme succès aux USA et assure une notoriété durable à son auteur.



 

CONCERT DU 7 JUIN 2021


 

Ensemble mixte « cordes et vents »

Violons : Béatrice AVRILLON, Auriane PAULIK, Mathis PAULIN, Hugo PAYERNE, Ambroise THOMASSET | Alto : Léa PERES | Violoncelle : Noémie NURY
Flûtes : Louise BONNEAU, Caroline BOUAS, Béatrice FUCHS, Charlotte LAZERT-SAURY, Alys MARTINGRIS, Garance MAZOYER, Emilie MOREAU, Ciara ZERVOS
Hautbois : Louis MATHIEU | Clarinette : Clémence BOCA, Elya GASMI,
Zoé MASMEJEAN, Christian NICOLAS, Martin VAYSSE
Clarinette-basse : Vincent ZAMBONI | Cor : Florence BITSCH
Trompette : Tatsushi FUJIOKA, Nicolas ISTIAGA SANTAMARIA

 

Programme

« Concerto en la mineur opus 3 N° 8 »
Antonio VIVALDI
(1678-1741)

Antonio Vivaldi, violoniste virtuose né à Venise, est aussi l'un des plus grands compositeurs de la période baroque. Principal initiateur du concerto de soliste, il compose une multitude de concertos pour divers instruments et en particulier pour violon dont les célèbres « Saisons ». La publication de « L’estro armonico », série de 12 concertos pour violon publiés en 1711 et dédiés à Ferdinand de Médicis, Prince de Florence (1663-1713), marque une date importante de l’histoire de la musique européenne, celle de la transition du concerto grosso vers le concerto de soliste moderne. Le concerto en la mineur, écrit à l’origine pour 2 violons solistes, fait partie de « L’estro armonico » ; il est interprété ici avec 2 instruments à vent en soliste et comporte 3 mouvements :

1er mouvement : "Allegro con ampiezza"
2ème mouvement : "Larghetto e spiritoso"
3ème mouvement : "Allegro"




« Symphonie des Jouets (1er mouvement) »
Edmund ANGERER
(1740-1794)

Bien que longtemps attribuée à Joseph Haydn, puis à Léopold Mozart, la paternité de cette oeuvre revient finalement, à la lumière des récentes recherches musicologiques, à Edmund Angerer, moine bénédictin natif du Tyrol. Cette courte symphonie s’inscrit dans le cadre des symphonies classiques en 3 mouvements du milieu du XVIII° siècle, mais sous la forme d’un divertissement. L’instrumentation associe les instruments courants de l’orchestre (cordes et trompette dans la version d'origine), à des « jouets musicaux ». Ces jouets sont en fait des accessoires joués par des percussionnistes: crécelle, rossignol, coucou, tambour, grelots, triangle…Cette oeuvre est présentée ici dans une orchestration pour cordes, vents et jouets musicaux.



« Le Petit Âne Blanc »
Jacques IBERT
(1890-1962)

Compositeur français, Jacques Ibert a dirigé l’académie de France à la Villa Médicis à Rome. Auteur d’opéras, de ballets, de musiques pour le théâtre ainsi que de nombreuses œuvres vocales et instrumentales, Ibert compose en 1922 « Histoires », 10 pièces pour piano. « Le petit âne blanc », l’une de ces 10 pièces, évoque un petit âne blanc sautillant "avec une tranquille bonne humeur" avant un changement d’ambiance : l’ânon trotte toujours mais de façon plus soucieuse avant le retour de l’humeur paisible et joyeuse du début. L’orchestration pour petit orchestre proposée ici donne une couleur plus symphonique à cette pièce.



« Maple Leaf Rag »
Scott JOPLIN
(1868-1917)

La notoriété de Scott Joplin, pianiste et compositeur afro-américain, tient principalement à la composition de ses ragtimes parmi lesquels « The Entertainer » et « Maple Leaf Rag ». Le ragtime est l’un des principaux genres musicaux précurseurs du jazz. Il fut extrêmement populaire aux Etats-Unis au début du XX° siècle. Composé en 1899, « Maple Leaf Rag » est la première partition de l’histoire vendue à plus d’un million d’exemplaire, assurant à son auteur des revenus décents pour le reste de sa vie. L’extrait réorchestré pour cet enregistrement permet de restituer la virtuosité de cette pièce à travers un dialogue entre cordes, bois et cuivres.