• Vie de l'Université,

De nouvelles zones non-fumeurs sur le site de la Manufacture des Tabacs

Publié le 7 mai 2015 Mis à jour le 28 octobre 2015

La Manu sans tabac... plan de prévention


Dans le cadre de la prévention des risques professionnels, des risques tabagiques et de la protection des non-fumeurs, l’Université Jean Moulin Lyon 3 a décidé l’expérimentation de nouveaux espaces non-fumeurs sur le site de la Manufacture.

Déjà dotée de panneaux signalétiques "zones non-fumeurs", le bâtiment a fait l’objet de travaux de marquage au sol pour permettre à l’ensemble des usagers de mieux identifier ces zones.

[legende-image]1290696725080[/legende-image]
S’inscrivant dans une démarche globale de bien-être de l’ensemble des usagers du site - étudiant, personnels, visiteurs - cette expérimentation montre l’importance de modifier les zones autorisées sur le site. Ainsi, en plus des espaces rue nord et sud déjà interdits, il est interdit de fumer, depuis le 1er juin 2015, dans l’espace traboule entre la bibliothèque universitaire et le bâtiment D, ainsi que sous tous les passages charretiers : soyez vigilants.

 
Voici le détail des zones fumeurs et non-fumeurs sur le site de la Manufacture :
[legende-image]1290696725189[/legende-image]

INFO + : Cette expérimentation se fait dans le cadre du décret n°2066-1386 du 15 novembre 2006 qui fixe les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif. La loi interdit de fumer dans les lieux publics couverts.

Les actions du Service de médecine préventive de Lyon 3


Le service de médecine préventive de Lyon 3 propose des consultations gratuites d’aide au sevrage tabagique. Prenez rendez-vous au 04 78 78 79 83.
S’arrêter de fumer, c’est améliorer sa qualité de vie et son espérance de vie.

Les bénéfices de l’arrêt du tabac :

Après 20 minutes… Les pulsations cardiaques et la pression artérielle se normalisent.
Après 8 heures… Les risques d’infarctus du myocarde commencent à diminuer.
Après 1 jour… Le monoxyde de carbone est éliminé du corps.
Après 2 jours… L’ex-fumeur retrouve un meilleur souffle.
Après 3 jours… L’activité physique redevient plus facile.
Après 1 semaine… Le goût et l’odorat s’améliorent.
Après 1 mois… Les poumons se « nettoient », la toux et la congestion augmentent parfois transitoirement pour diminuer dans les semaines suivantes.
Après 1 an… Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié, l’essoufflement diminue.
Après 5 ans…  Le risque d’accident vasculaire cérébral diminue.
Après 10 à 15 ans… Le sur-risque de cancer lié au tabac est diminué de moitié.