COMMENT ONT ÉVOLUÉ LES MÉTIERS DEPUIS 30 ANS

Publié le 18 avril 2017 Mis à jour le 18 avril 2017
L’étude de la DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) analyse l’évolution des métiers sur une période allant de 1980 à 2014. Sur cette période, le nombre de personnes en emploi en France métropolitaine a progressé de 3,4 millions pour atteindre 25,8 millions.

Les grandes tendances par secteur d’activité
L'étude fait apparaître une forte progression des métiers du tertiaire et des métiers les plus qualifiés dans le domaine de la santé, de l'action sociale, culturelle, sportive et des services aux particuliers. Le pourcentage de personnes en emploi dans le secteur tertiaire (commerce, service, gestion, transport, administration publique, santé, éducation, etc.) est passé de 65 à 77% sur la période. Vieillissement de la population, politiques favorables à l’embauche dans ce domaine et hausse de la part de la santé dans les dépenses peuvent expliquer cette évolution. Les métiers du commerce et de l’informatique sont également en progression.
A contrario, les secteurs de l’industrie et de l’agriculture voient leurs effectifs évoluer à la baisse.

Qualifications et niveaux de formation
Une transformation des "normes de qualification" émerge du fait de la progression plus rapide du niveau de formation que de celui de la qualification des emplois. Au début des années 1980, plus de la moitié des personnes en emploi ne détenait aucun diplôme. Sur la période 2012-2014, 8 personnes en emploi sur 10 en ont un.

 Féminisation et vieillissement
L’étude met également en avant l’importante féminisation de l'emploi sur ces 30 dernières années. Le nombre de femmes en emploi a augmenté de 3,2 millions alors que le nombre d’hommes en emploi n’augmente que de 0,2 million sur la même période.
Le vieillissement des actifs en emploi est également sensible, en particulier dans la fonction publique. Cette évolution est le résultat d’un accroissement du nombre des plus de 50 ans (arrivées de baby-boomers, réforme des retraites) et d’une diminution du nombre des moins de 30 ans (rallongement de la durée des études, difficultés d’insertion professionnelle).

Salariat et formes d’emploi
Enfin, l’étude observe un fort développement du salariat qui s’accompagne d’une importante précarisation de l’emploi avec l’essor du temps partiel et des formes d'emploi en intérim ou en CDD.
 
Sources
Comment ont évolué les métiers en France depuis 30 ans ? DARES Analyses, n°003, janvier 2017