Chiffres VAE 2017 : une hausse significative des bénéficiaires de VAE de plus 16% 

Publié le 14 novembre 2018 Mis à jour le 22 novembre 2018
Après cinq années consécutives de baisse constante de bénéficiaires de VAE dans l’enseignement supérieur, le dispositif enregistre une hausse significative de 16% pour l’année 2017. 
Très détaillée, la note d’information de la DEPP permet d’identifier les caractéristiques de cette hausse par rapport à 2016, tout en repérant certaines évolutions dans l’utilisation de ce dispositif.  

Caractéristiques de la hausse du nombre de bénéficiaires de la VAE 2017 par rapport à 2016 : 
- une augmentation du nombre de candidats (+3,1%) et du nombre de diplômés (+18,2%). À noter une légère baisse pour les demande recevables (-0,5%).  
- une hausse du nombre de bénéficiaires de la VAE (+16%), concernant l’ensemble des VAE (+ 22,7 % pour les VAE totales et + 7,1% pour les VAE partielles). À noter une baisse des validations post jury (-10,1%).  
- la classification  par niveau des diplômes délivrés en totalité en 2017 reste stable par rapport à 2016, malgré une baisse significative de la délivrance de masters, compensée par une augmentation de DUT DEUST[i] : ainsi les licences professionnelles concernent 47,8 % du total (46,7% en 2016), les masters 27% (32,7% en 2016) et les DUT DEUST [i] 6,7% (2,7% en 2016). 
- la classification des diplômes délivrés par domaine évolue, les diplômes en Sciences, Technologie, Santé se plaçant en première position (43%), suivi du Droit, Économie, Gestion (35%), des Sciences Humaines et Sociales (16%), puis des Arts, Lettres, Langues.  

Évolution des tendances d’utilisation du dispositif VAE :  
- le developpement du numerique vient transformer les modalités d’accompagnement qui désormais combinent des modalités en individuel, en collectif, en présentiel et à distance.  L’impact de l’accompagnement se confirme avec 72% de taux de réussite pour les bénéficiaires accompagnés, soit un différentiel de 18 points pour les personnes non accompagnées. Dans 72% des cas, l’organisme certificateur est choisi en tant qu’organisme d’accompagnement. 
- le financement est majoritairement mobilisé par lemployeur, via le plan de formation (40% de l’ensemble des financements) et le CIF (16%). À noter en 2017 que l’écart entre financement privé (incluant l’entreprise) et public se creuse, ainsi qu’un recul de l’autofinancement (20% d’autofinancement, soit -3 points par rapport à 2016).  
- la VAE collective peine à se développer, avec 23 VAE collectives réalisés par les 77 universités.




[i] Source : tableau 5 de la note d’information 18.23, en ligne sur education.gouv.fr/statistiques 
Source : Note d’information n° 18.23 – septembre 2018 : la validation des acquis de l’expérience dans les établissements d’enseignement supérieur : hausse du nombre de bénéficiaires en 2017.