• Droit,
  • Etudiants,
  • Études,
  • Formation,
  • International,

Coopération avec le Maroc : des avancées sur le projet mené dans le cadre du dispositif SCUSI 

Publié le 17 février 2022 Mis à jour le 18 mars 2022

Dans le cadre du projet de Soutien aux Coopérations Universitaires et Scientifiques Internationales (SCUSI), dispositif de la Région Auvergne Rhône-Alpes, «Internationaliser les formations en droit des affaires et notarial», l’Université Jean Moulin Lyon 3 a reçu Mme Imane OUALJI, Professeur de l’Université Hassan 1er (Maroc), à l’Institut de Droit Patrimonial et Immobilier (IDPI) de la Faculté de Droit du 8 février au 14 février 2022.

Spécialiste en droit patrimonial et notarial, Mme Imane OUALJI a rencontré les étudiants de l’IDPI pour leur présenter les spécificités du droit marocain de l’immobilier par une approche transversale « droit privé – droit public ». A travers ces 12 heures de cours, les étudiants ont pu appréhender les différences entre le droit français et le droit marocain.

Cette semaine a été un réel succès et promet de belles coopérations entre les deux pays.

A propos du projet

Ce projet lancé en 2017,  vise à internationaliser les formations en droit des affaires et notarial. Entièrement financé par la Région Auvergne Rhône-Alpes, il valorise la relation privilégiée entre notre région et celle de Rabat-Salé Kénitra, notamment à travers les liens tissés depuis plusieurs années entre l'Université Jean Moulin Lyon 3 et l'Université Hassan 1er.

Au cours de leurs différentes rencontres, les équipes présidentielles ont identifié des actions concrètes à mettre en place entre les enseignants-chercheurs des deux établissements.  

Plusieurs projets ont d’ores et déjà été lancés, notamment sur l’enseignement numérique et l'enseignement du droit. 

Pour chaque projet de formation, trois objectifs principaux sont systématiquement poursuivis :

  • 1er objectif : La formation des étudiants par des enseignants-chercheurs.

    Chaque enseignant-chercheur vient apporter son expertise en droit national auprès des étudiants des diplômes identifiés à Lyon 3 (Diplômes de l'IDPI pour les pôles immobilier et droit du patrimoine de la famille / Diplômes de la Faculté de droit, en particulier de l'IDEA pour le droit des affaires en niveau Master pour l'essentiel) et à Hassan 1er (Licence professionnelle droit notarial/Master 1 droit de l'entreprise et Master 2 droit de la propriété intellectuelle).
     
  • 2ème objectif : La montée en compétences des enseignants-chercheurs par une formation initiale au droit étranger sur leur spécialité (droit marocain pour Lyon 3 et droit français pour Hassan 1er).

    L'internationalisation des formations ne consiste en effet pas uniquement à faire intervenir des enseignants-chercheurs étrangers, mais elle nécessite que les parties des deux pays concernés puissent se rencontrer intellectuellement, supposant un minimum de connaissances sur les spécificités de leur homologue.
     
  • 3ème objectif : L’élaboration d'un MOOC sur le thème retenu pour chacun des axes, sous un angle franco marocain.

    Le thème déterminé par les équipes de l'Université Jean Moulin et d'Hassan 1er pour chaque axe doit mettre en valeur la spécificité de la coopération France-Maroc. (Exemple : La propriété immobilière au Maroc, approche comparée).