Autorisation de la sélection en master

Publié le 2 février 2017 Mis à jour le 3 février 2017
Point d'étape sur les mesures organisant la prochaine sélection en master dans les universités, de l’adaptation du deuxième cycle de l’enseignement supérieur à l’instauration d’un droit à poursuite d’études pour les diplômé.e.s de licence.

Principe de la sélection à l’entrée en première année de master

La promulgation de la loi du 23 décembre 2016 portant adaptation du deuxième cycle de l’enseignement supérieur français au système Licence-Master-Doctorat va entrainer l’application dès la rentrée 2017 de deux principales mesures : la possibilité d’établir une sélection à l’entrée en première année du cycle de master et la mise en œuvre d’un droit à  la poursuite d’études pour les diplômé.e.s de licence.
Ainsi, les universités sont désormais autorisées à fixer des capacités d’accueil pour l’accès à la première année de master en organisant un concours ou en sélectionnant les étudiant.e.s sur dossier d’admission à l’issue du premier cycle.

Des exceptions à ce principe

Toutefois, le décret du 25 mai 2016 relatif au diplôme national de master autorise pour l’instant environ 40% des formations, les formations en droit et en psychologie en particulier, à maintenir la sélection des étudiant.e.s à l’issue de la première année de master (bac +4). Les quelques 1 300 formations de deuxième année de master autorisées à fixer des capacités d’accueil et à sélectionner sur concours ou sur dossier sont ainsi répertoriées en annexe du décret. Le décret prévoit en outre que cette liste soit actualisée à chaque rentrée universitaire.

Droit à la poursuite d’études pour les titulaires d’une licence

Les étudiant.e.s diplômé.e.s de licence qui se sont vu.e.s refuser l’accès au master de leur choix se verront proposer « l’inscription dans une formation de deuxième cycle en tenant compte de leur projet professionnel et de l’établissement dans lequel ils/elles ont obtenu leur licence ». S’ils/elles ne poursuivent pas une formation de deuxième cycle ils/elles doivent être informé.e.s «des différentes perspectives qui s’offrent à eux/elles en matière d’insertion professionnelle ou de poursuite de leur formation ».

Un nouveau portail : trouvermonmaster.gouv.fr

La création d’un nouveau portail dédié aux masters, dont la mise en ligne est effective depuis le 1er février, doit permettre de garantir l’effectivité du droit à la poursuite d’études en master pour tout.e étudiant.e titulaire d’un diplôme de licence. Site d’information avant tout, il a vocation à recenser l’offre de formations de niveau master mais il doit également favoriser le suivi des candidatures.


Sources  
► Loi du 23 décembre 2017 portant adaptation du deuxième cycle de l’enseignement supérieur français au système Licence-Master-Doctorat
Décret du 25 mai 2016 relatif au diplôme national de master
► Enseignement supérieur : la loi autorisant la sélection en master est promulguée, Le Monde Campus, 26/12/2016
► Le droit à la poursuite d’études en master revu et corrigé par le Conseil d’État, EducPros.fr, 18/01/2017