• Culture,

Atelier de lecture à voix haute - La voix des mots

Publié le 12 septembre 2019 Mis à jour le 7 juillet 2022
Direction : Frédérique BRUYAS - Cie Escargot Ma Non Troppo

Vous pensiez que la littérature n’avait plus de secrets pour vous ? C’était oublier combien la lecture à voix haute peut donner vie à une pensée...

La littérature est un formidable laboratoire où la langue n’est plus seulement notre moyen de communiquer mais exprime nos émotions, explore nos interrogations les plus subtiles et crée un courant de sympathie qui fait de cet atelier un moment de partage.

Munissez-vous de votre voix, venez lire la musique des mots : le texte se fait "partition de paroles". Laissez votre voix-instrument, au service de l’écriture, révéler ce qui fait la chair d’une pensée littéraire. Redécouvrez, écoutez, ressentez cette matière littéraire et faites-la parler, chanter…


Au cours de cet atelier, nous aborderons les questions suivantes :

  • Comment prendre conscience de sa voix dans sa globalité (respiration, registres vocaux, timbres, articulation...) ?
  • Comment découvrir la voix des mots propres à notre langue (voyelles, consonnes, mélodie parlée, débit, accentuation et projection de la phrase...) ?
  • Comment aborder la mise en voix d’un texte nourrie de sons et de sens, pour que la voix se mette au service des voies possibles d’interprétation d’un texte ?

Venez explorer des extraits d’œuvres littéraires d’auteurs français et étrangers, classiques et contemporains, romanciers et poètes (Victor Hugo, Walt Whitman, Virginia Woolf, Christophe Tarkos, Jacques Rebotier, Ghérasim Luca, Valère Novarina ...).

Ces textes seront explorés au cours d’un travail à la fois individuel et collectif sous la forme de lecture polyphonique, lecture-relais, lecture-chorus, chœur parlé...
 

Frédérique BRUYAS, lectrice publique

Frédérique BRUYAS ©Ernesto TIMOR
Lectrice publique depuis vingt ans, Frédérique BRUYAS partage son travail artistique lors de stages de formation à la lecture à voix haute auprès de bibliothécaires, d’enseignants, d’artistes en France et à l’étranger.

Une formation initiale de comédienne et de musicienne a développé chez elle une écoute sensible de la matière littéraire.

Au sein de sa compagnie Escargot Ma Non Troppo elle invite de nombreux artistes à créer ensemble de nouvelles complicités autour de la littérature, matière d’une extraordinaire plasticité.



Ses mises en voix se doublent de créations sonores réalisées par des compositeurs, musiciens, plasticiens, sound designers.

Lecture ©Alberto BIGONI
Elle a collaboré avec L’Orchestre National d’Ile-de-France, les compagnies voQue/Jacques Rebotier, La voie des livres, Les Souffleur(s), les festivals Ritournelles, Textes en l’air, Rencontres d’été en Normandie, La Voix est Libre, Hors Limites et d’autres encore.

Elle est l’auteure des livres Le métier de lire à voix haute (Éditions Magellan & Cie/2014) dans lequel elle retrace son expérience sensible de quinze années de lectures publiques et La lecture à voix haute expliquée aux enfants (Éditions Magellan & Cie/2018) conçue comme la réponse qu’elle donnerait à un enfant qui lui demanderait : « C’est quoi la lecture à voix haute ? ».


 

L'ART AU MOULIN 2022
Poèmes du monde 
Printemps 2022

À l'occasion du festival l'Art au Moulin, les étudiants ont parcouru le monde avec la voix.


Le Printemps est celui de la poésie sous toutes ses formes. Elle, qui a si mauvaise réputation, fleurit pourtant sur tous les continents et dans toutes les langues.
 
Elle exprime nos plus profondes aspirations et nos désirs les plus enfouis. Nous la lirons en français mais aussi en persan, en turc, en polonais, en vietnamien, en japonais… grâce à celles et ceux qui sont venus parfois de loin étudier à l'université. Alors venez les écouter sous la forme d’une lecture polyphonique, tranquillement couchés, ou assis ou debout comme il vous plaira !



 

Lyon en toutes lettres »
Balades littéraires - Hiver 2021

Les étudiants ont exploré un répertoire de textes où la ville de Lyon est le personnage principal. "Lyon en toutes lettres" donnera lieu à une balade littéraire au cœur de la ville, pour découvrir l'espace urbain autrement, imaginer un parcours, lire à voix haute en extérieur et partager l'émotion de la littérature dans un décor authentique...

Comment créer un moment unique où le décor naturel entre en résonance avec un texte, où le livre s'inscrit dans le paysage comme un prolongement naturel de celui-ci ?

 

L'ART AU MOULIN 2021
Sorcière, sorcières
Printemps 2021

A l'occasion de l'Art au Moulin, dans le cadre de SEXE F. 2020-21 et en écho à l'exposition de Sabine LI, artiste plasticienne, les étudiants nous ont présenté une lecture performée.

Guérisseuse, dangereuse, vénérée, persécutée, la sorcière est symbole d’émancipation. Ce sont ces figures de la sorcière que cette lecture interroge, à travers les mots de Chollet, Rodoreda, Shakespeare, Michelet...

Avec les voix de

Zoé ALLAIT
Clara BONOMO
Émile BOURGEOIS
Frédérique BRUYAS
Céline GONIN
Nina GOUTTEFARDE
Antoine GUIDOUM
Romane MERCIER


 

Sorcières, ensemble


Extraits de

  • Sorcières, Mona CHOLLET, Zones
  • Elle m'a dit : Sorcière!, Une lettre, Mercè RODOREDA, traduction du catalan par Bernard LESFARGUES, Librairie La Brèche
  • La Sorcière, Jules MICHELET, Folio Classique

Macbeth


Macbeth, William SHAKESPEARE, traduction de François-Victor HUGO, Pagnerre



 

Philippe Petit, écrivain du ciel
Hiver 2020

Au fil d'un semestre, les étudiants ont savouré, un pas après l’autre, les paroles de Philippe PETIT, immense funambule auteur du Traité du funambulisme, et nous les livrent dans cette lecture performée...
 

 


Traité du funambulisme de Philippe PETIT (Editions Actes Sud)
Adaptation de Frédérique BRUYAS pour chœur de lecteurs

Avec

Nina GOUTTEFARDE, Clara BONOMO, Céline GONIN,
Abdelkerim IBRAHIM, Antoine GUIDOUM, Émile BOURGEOIS,
Romane MERCIER, Cassandre PODKOWA



En partenariat avec le Théâtre de la Renaissance
& en écho au spectacle Le Funambule


En savoir plus

L'ART AU MOULIN 2020
Le mythe d'Actéon
Petit-fils de Cadmus et Harmonie, fils d’Autonoé et Aristée

À l'occasion de l'édition virtuelle de l'Art au moulin, les étudiantes nous donnent à entendre un extrait des Métamorphoses d’Ovide dans la toute récente et merveilleuse traduction de Marie COSNAY. Voilà toute notre ambition, ouvrir un chemin de voix dans ces fabuleuses métamorphoses.

Ovide écrit en parlant d’une entaille dans le mur qui laisse passer la voix des amants :


Photo : Bruce KREBS, 
De génération en génération
 

Nous le reconnaissons, nous te devons ce qui nous est donné :
le passage des mots dans les oreilles aimées.




Avec

Aïda BENCHEKARA, Lise BARBIRATI, Manon DUBOIS
Melissa DUCARRE, Céline GONIN, Maëlle RUFFIER DES AIMES