• Vie institutionnelle,
  • Vie de l'Université,

Alexandre Alonso et son équipe, "gardiens du temple" Lyon 3

Publié le 17 septembre 2014 Mis à jour le 2 octobre 2014

Félicitations à notre double médaillé !


Fort de 25 ans de carrière à la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, Alexandre Alonso s’est vu doublement récompensé cette année. En avril dernier, la médaille militaire – l’une des décorations nationales les plus prestigieuses - lui a été concédée.

[legende-image]1290696713703[/legende-image]
« C’est un aboutissement, j’ai le sentiment d’être reconnu pour le chemin parcouru et les épreuves traversées », confie-t-il. En juillet dernier, il a aussi reçu la médaille de la Ville de Paris, lors d’une cérémonie honorifique destinée à distinguer les pompiers quittant l’institution. Pour autant, Alexandre Alonso n’entend pas 's’endormir sur ses lauriers'. Si le sous-officier supérieur a décidé de mettre un terme à sa carrière militaire, c’est avant tout pour éviter d’évoluer dans des fonctions uniquement d’État-major. « J’aime l’action, j’ai besoin de ma dose d’adrénaline », reconnaît-il.

©BSPP



Une fonction à multiples facettes


L’ancien chef de centre de secours, diplômé de prévention PRV2*, est à la tête, depuis 10 mois, du service hygiène-sécurité de l’Université Jean Moulin Lyon3. Un poste qui allie des fonctions de conseiller de prévention des risques - sécurité et santé au travail des agents et des usagers, protection des biens et de l’environnement - et de responsable de service. Alexandre Alonso met aussi en œuvre le schéma directeur pour la sécurité et prépare les séances du CHSCT – Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail - dont il assure le suivi. Il est par ailleurs fonctionnaire de sécurité de défense. « Les risques principaux sont des mouvements de panique en cas d’incendie ou de phénomène extérieur. Le service est composé de vingt agents et de neuf gardiens qui veillent à la sécurité de plus de 25 000 personnes réparties sur les sites. » En 2012-2013, 629 interventions liées à une notion d’urgence ont été effectuées. La maintenance des équipements de secours, la formation et les manœuvres, la gestion des stationnements en surface et la surveillance de toutes les manifestations font également parties de l’activité du service.

Alexandre Alonso a engagé plusieurs axes de développement dans le domaine de l’amélioration des conditions de travail. Il s’attelle ainsi à la rédaction d’un document rassemblant l’ensemble des risques professionnels auxquels s’exposent les agents. Il axe également son travail sur l’accueil des agents afin de les sensibiliser aux risques, les informer des personnes à prévenir et de l’organisation des agents dévolus à l’amélioration des conditions de travail. Enfin, il lance une enquête dans le cadre du plan de prévention sur les risques psychosociaux.

Ravi de rebondir dans le civil en conservant des liens étroits avec l’opérationnel tout en prenant une « casquette de manager dans un service qui demande de la rigueur », Alexandre Alonso décrit son équipe comme les « gardiens du temple » : « Mon rôle est de bien m’approprier la problématique afférant à la sécurité au sens large et à la prévention des risques pour que mon équipe travaille de façon invisible afin que les gens puissent évoluer dans un espace sécurisé. »


*Brevet de préventionniste de Niveau 2