• Formation,
  • Statistiques,
  • Vie de l'établissement,

Suivi des bacheliers inscrits en 1re année de Licence : résultats de l’enquête

Publié le 7 mars 2019 Mis à jour le 7 mars 2019

Découvrez les résultats de l’enquête sur le devenir des bacheliers inscrits en 1re année de Licence.

Au moment où les lycéens finalisent leur choix d’orientation sur la plateforme nationale d’admission Parcoursup, l’Université Jean Moulin dévoile, après 2 ans d’investigation, les résultats de son enquête sur le parcours des bacheliers 2015 inscrits en 1re année de Licence.

L’objectif de cette enquête ?

  • Connaître le profil des primo-entrants et leur motivation dans leurs choix d’orientation
  • Décrire leurs premiers mois à l’Université en observant leurs conditions d’études et de vie
  • Mettre en évidence les facteurs de réussite en 1re année de Licence
  • Comprendre les raisons des départs (sans validation de la L1) et connaître la nouvelle situation de ces étudiants.
Lancée fin 2015, cette étude inédite, conjointe aux 4 universités du site Lyon – St-Étienne, s’est construite en deux étapes :

  • Phase 1 : Enquête à l’entrée de la 1re année de Licence
  • Phase 2 : Enquête à l’issue de la 1re année de Licence (auprès des étudiants ayant quitté la filière sans valider leur L1)
Consultez le rapport de l’étude dans son intégralité
Découvrez les résultats par filière


Les résultats

Population concernée : près de 10 000 primo-entrants (1re année de Licence)

Phase 1
La première enquête a tout d’abord montré que l’inscription en L1 correspondait au premier vœu d’orientation pour une très nette majorité des bacheliers. Une orientation mûrement réfléchie et choisie, qui a donc une influence sur l’adaptation et l’intégration à l’Université.

Une inscription motivée par plusieurs critères : les matières enseignées dans la filière choisie, les débouchés, les échanges lors des salons dédiés à l’orientation et les journées portes ouvertes, mais aussi les informations disponibles sur les sites internet des universités.

Au niveau de l’intégration, 46% des étudiants se sont adaptés comme ils le pensaient, 32% ont eu plus de difficultés. Dès les premiers mois, 81% des nouveaux bacheliers se sentent intégrés au sein de l’Université et 84% au sein de leur filière.

Dans l’ensemble, 44% des étudiants estiment la quantité de travail à fournir plus importante que ce qu’ils imaginaient et 41% s’y attendaient.

Phase 2
La seconde enquête menée auprès des bacheliers révèle qu’à l’issue de leur 1re année de Licence, 46% des étudiants valident leur année.

Les chances de réussite semblent plus élevées pour les étudiants :

  • ayant passé un bac général
  • ayant fait leur choix d’orientation plus tôt (avant la Terminale)
  • suivant les cours avec assiduité
  • ressentant des facilités d’adaptation
  • se sentant bien intégré dans leur filière
À l’inverse, ces chances peuvent diminuer :

  • quand le travail personnel occupe moins de 6h / semaine
  • quand les étudiants exercent une activité professionnelle en plus de leurs études
Si à l’issue de la L1, 46% valident leur année, 37% quittent leur établissement ou se réorientent sans avoir validé leur 1re année.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette sortie de la filière : 86% citent au moins une raison liée à la formation, 78% à l’orientation et 59% aux conditions d’études.

Néanmoins, « sortie de filière » ne veut pas dire « arrêt des études » pour autant. En effet, 69% des sortants poursuivent des études ou étaient en formation en 2016 ; ce qui prouve que le passage par l’Université a débouché pour la plupart sur une réorientation dans une formation en adéquation avec leurs projets personnels et professionnels.
Contact :
Observatoire des Formations et de l'Insertion Professionnelle :
Thématiques :
Formation; Statistiques; Vie de l'établissement