• Culture,

Spectacle - débat | Qui es-tu Fritz Haber ?

Publié le 30 janvier 2019 Mis à jour le 4 février 2019
Trou de mine, vestige de la 1ere Guerre Mondiale, à proximité de Ypres (Belgique, 2002) Photo : Philippe Schuller)
Trou de mine, vestige de la 1ere Guerre Mondiale, à proximité de Ypres (Belgique, 2002) Photo : Philippe Schuller)

Lecture performée d'après "Le Nuage Vert" de Claude COHEN qui, mettant en scène le couple de chimistes allemands Fritz HABER et Clara IMMERWAHR, questionne le rapport entre progrès scientifique et morale

Tout oppose Fritz HABER et Clara IMMERWAHR. Fritz, patriote, offre ses services à l’armée allemande quand éclate la première guerre mondiale, et met au point les gaz de combat. Mais pour Clara, le devoir des scientifiques est de contribuer au bonheur des hommes.

La pièce se passe en 1915, quelques jours après la première utilisation des gaz chlorés sur un champ de bataille, à Ypres. Clara s’insurge contre l’aveuglement de son époux et une violente dispute éclate, mettant en lumière les multiples désaccords sur la science et le fondement de la vie, jusqu’à la tragédie...

Ce dialogue imaginé par l’auteur Claude COHEN entre ces deux personnages qui ont réellement existés il y a cent ans pose en filigrane des questions toujours d’actualité...


Un scientifique peut-il s’affranchir de toute considération morale ? Le progrès scientifique est-il toujours un progrès pour l’humanité ? Qu’est-ce que la vérité scientifique ?


Lecture à deux voix par Claire TRUCHE & Denis DÉON de la Nième Compagnie

suivie d'un échange avec le public en présence des comédiens et de Catherine FILLON, professeur des Universités, historienne du Droit - Faculté de Droit de Lyon 3.

En partenariat avec la plateforme Éthique de la recherche, Intégrité scientifique et Responsabilité sociale de l’Université de Lyon.


Qui était Fritz HABER ? (1868-1934)
Fritz HABER
Chimiste allemand d’origine juive, il abandonne en 1893 le judaïsme pour se convertir au protestantisme espérant ainsi être mieux intégré dans le monde scientifique allemand.

Il développe en compagnie de Carl BOSH la synthèse de l’ammoniac, qui aboutira à la création d’engrais pour l’agriculture et…. d’explosifs. Une étape importante dans la chimie industrielle.

Pendant la Première guerre mondiale il travaille activement à la mise au point d'armes chimiques et, en 1917, le laboratoire d’Haber mettra au point le gaz de combat le plus meurtrier jamais utilisé : le gaz moutarde.
 


Qui était Clara IMMERWAHR ? (1870-1815)
Clara IMMERWAHR
Clara IMMERWHAR est la première femme à obtenir un doctorat de chimie à l’Université de Breslau.

Issue d'une famille juive, elle se convertit au christianisme en 1897. Elle épouse Fritz HABER en 1901.

En tant que femme dans ce milieu essentiellement masculin, elle a du mal à mener ses recherches et contribuera sans reconnaissance aux travaux de son mari.

En 1915, son mari revient du front, où il a testé à Ypres, en personne, ses gaz chlorés, et Clara en est indignée...



1918, 2018, et après ?
Dans ce texte il est question de science, d’histoire (celle avec un grand H et celles de ceux qui la façonnent), d’éthique… C’est une écriture qui parle de passions : celle de la connaissance, de la reconnaissance également, et qui pose de nombreuses questions sur l’attitude des scientifiques quant à leurs découvertes.

L’action se situe historiquement en 1915, mais c’est bien de questionnements terriblement d’actualité dont il s’agit. 2018 marque la fin des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale. On pourrait croire qu’une page de l’histoire mondiale se tourne.

Dans son texte Claude COHEN nous montre à travers l’affrontement verbal entre Fritz et Clara que l’héritage de ce conflit mondial est beaucoup plus présent que nous l’imaginons. Que cette guerre a brisé les structures d’un vieux monde certes très imparfait, mais qui par ces cadres arrivait à contenir une certaine folie humaine, pour émerger sur un avenir incertain.

« Le drame qui se joue au printemps 1915 entre Fritz et Clara HABER, à Berlin, illustre avec une incroyable densité tragique beaucoup des passions humaines parmi les plus impérieuses : l’ambition, le désir de puissance, la quête scientifique, le nationalisme, le machisme. La pièce de Claude COHEN, Le Nuage Vert, s’efforce d’en montrer les effets en des situations où sont en jeu l’ambivalence de la science - bienfait et menace pour l’humanité - et le dur combat pour l’émancipation des femmes, à peine ébauché dans l’Allemagne impériale et prussienne du début du 20ème siècle. Fritz HABER, les deux visages de la science. Fritz et Clara, deux conceptions de l’humanité. »

Axel KAHN, Extrait de la préface au Nuage Vert de Claude COHEN

 

Partenaires :
Logo Université de Lyon  Logo IDEX LYON - Université de Lyon  Logo Investir l'Avenir  Logo Nième Compagnie
Thématiques :
Culture
Inscriptions closes