• Entrepreneuriat,
  • International,
  • Partenariats,
  • Projets,
  • Vie de l'Université,
  • Vie institutionnelle,

Projet « SALEEM » : l’Université Jean Moulin Lyon 3 accueille les délégations du Maghreb pour la phase de transfert de compétences

Publié le 11 décembre 2018 Mis à jour le 13 décembre 2018
Projet SALEEM
Projet SALEEM

Dans le cadre du programme de formation prévu pour les directeurs de pôles, les chargés de mission et les conseillers emploi, Beelys et l’Université Jean Moulin Lyon 3 accueillent les délégations des 4 pôles d’accompagnement, du lundi 10 décembre au vendredi 14 décembre 2018.

Une semaine de formation pour appréhender le pilotage d'un PEPITE

Dans le cadre du projet SALEEM qui a débuté en décembre 2017, différentes étapes ont été pensées afin d’accompagner les délégations du Maroc et de la Tunisie dans le développement et la structuration de l’entrepreneuriat étudiant au sein de leurs pays.
Du 10 au 14 décembre, 4 délégations venues de Casablanca, Rabat, Sfax et Carthage se retrouvent à l’Université Jean Moulin pour une semaine riche en interventions et en ateliers participatifs, animés par des membres de l’Incubateur Manufactory et du PEPITE Beelys.
 

Une immersion au cœur du modèle lyonnais

Différentes thématiques seront abordées au cours de ces quelques jours, avec entre autres, la question du Statut d’étudiant entrepreneur, les programmes d’incubation, les programmes inter-établissements, la sensibilisation des établissements et des enseignants, l’animation de la communauté des étudiants entrepreneurs, l’accompagnement des étudiants ou bien encore le prototypage. Un focus sera aussi fait sur la gestion d’un incubateur avec l’exemple de Manufactory.
L'objectif de ces quelques jours est de réfléchir sur ce qui peut être transposé au Maroc et en Tunisie ainsi que mettre en place et ajuster des plans d’action pour chaque établissement présent.


Le transfert de compétences

Après les étapes précédentes d'observation, cette fois-ci c'est le transfert de compétences qui est visé, avec en point de mire la formation des équipes afin de faire vivre les incubateurs qui ont été créés sur place.


Prochaines étapes, rendez-vous en Belgique et en Roumanie

Le projet SALEEM est basé sur une dynamique entre les universités du Maghreb qui bénéficient de ce transfert de compétences et les universités à l'origine de ce transfert. En soutien de l'Université Jean Moulin, on compte aussi l'Université de Mons en Belgique et de Cluj-Napoca en Roumanie. Au printemps 2019, les délégations de la Tunisie et du Maroc, se rendront donc en Belgique pour aborder la thématique de la pédagogie entrepreneuriale et en Roumanie pour un focus sur l'entrepreneuriat féminin et l'entrepreneuriat et le handicap.


Favoriser la circulation des étudiants dans les incubateurs à l'étranger

Un des objectifs pour le Pôle Entrepreneuriat de l'Université Jean Moulin Lyon 3 est la création d'incubateurs à l'étranger afin de favoriser la circulation des étudiants, comme c'est déjà le cas à Sherbrooke au Canada.


À propos du projet SALEEM

Lancée à Rabat en décembre 2017, le projet SALEEM, cofinancé par le programme Erasmus + de l’Union Européenne, est piloté par l'AUF (Agence Universitaire de la Francophonie), en lien avec l’Université Jean Moulin Lyon 3 et les PEPITE France.

Il a pour but de favoriser l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb, par la création d’un dispositif national d’étudiant entrepreneur au sein des systèmes d’enseignement supérieur des deux pays permettant d’intégrer un projet de création d’entreprise au parcours universitaire, et par la création de pôles d’accompagnement des étudiants entrepreneurs au sein des établissements d’enseignement supérieur dans quatre villes pilotes au Maroc et en Tunisie (Rabat, Casablanca, Carthage-Tunis et Sfax).
Ce projet vise à s’inspirer des meilleures pratiques développées en France, Belgique et Roumanie, et plus particulièrement du dispositif PEPITE France (Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat).