• Recherche,
  • Droit,
  • Santé,

Projet ReneSSens

Publié le 6 décembre 2017 Mis à jour le 24 janvier 2018

ReneSSens : Réussir Écologiquement une Nutrition Équilibrée et Sensoriellement adaptée pour SÉNiors

photo sénior-nutritionLa dépendance culinaire désigne une situation dans laquelle un senior délègue tout ou partie de ses courses et/ou de la préparation de ses repas à un tiers (aide-ménagère, portage de repas à domicile, institution) suite à l'apparition d'incapacités (défaut de compétences, incapacités physique ou cognitive). Sans présumer du lien de cause à effet entre dépendance et dénutrition, force est de constater que malgré les moyens mis en œuvre pour
prendre en charge les seniors dépendants, le risque de dénutrition reste élevé au sein de cette population (25 à 50% selon les estimations).


L'ambition du projet multidisciplinaire RENESSENS est de développer des solutions permettant de « personnaliser » la prise en charge des séniors dépendants pour leur alimentation. Les objectifs spécifiques sont les suivants :

•  Dis-moi ce que tu manges… Identifier des profils de mangeurs au sein de la population âgée dépendante pour son alimentation.
•  Mieux connaître pour mieux nourrir. Développer des solutions pour adapter l'offre alimentaire aux besoins et aux capacités de la personne âgée tout en respectant ses habitudes et ses préférences alimentaires.
•  Mixé ne rime pas avec purée mais avec soigné. Utiliser les techniques de la gastronomie moléculaire pour redonner de la forme aux aliments mixés et du plaisir aux seniors souffrant de troubles de la déglutition.
•  Le défi de l'individualisation. Evaluer le coût/bénéfice d'une alimentation personnalisée pour le senior (bénéfice santé, bien-être), pour les structures (coût/bénéfice de la mise en place d'une alimentation personnalisée) et pour la société (durabilité des solutions proposées)..

Le projet RENESSENS est un projet financé par l'ANR à hauteur de 898 k€ pour un coût total de 2 989 488 €. Ce projet a également été soutenu par le pôle de compétitivité Vitagora et le Conseil Régional de Bourgogne. Ce projet de 4 ans (2014 à 2017) regroupe 9 instituts de recherche publics, 9 partenaires privés et 2 associations.


Virginie Van Wymelbeke, chercheuse en nutrition au CHU Dijon et chercheuse-attachée à l’équipe INRA-CSGA, est la coordinatrice du projet ReneSSens
, en lien avec Corrine Buisson, diététicienne, cadre de santé au CHU de Dijon.

Le Responsable scientifique du projet pour Lyon 3 est M. Didier Vinot.



Partenaires :
Association Groupe Ecole Supérieur de l’Agriculture (ESA) ; INRA- Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation, UMR6265 CNRS, UMR1324 INRA ; PGI ; Centre Hospitalier de Clermont-Ferrand ; CHC Liège Centre Hospitalier Liège ; Centre Hospitalier Régional Universitaire de Dijon ; Cuisine Innovation ; EC6 ; FSI Fichier Sélection Informatique ; fromageries BEL ; GRAPHOS Institut de Formation et de Recherche sur les Organisations Sanitaires et Sociales ; Robot-Coupe ; Saveurs et Vie ; Service Public Hospitalier Conseil ; Vivalia.