Politique Internationale

L’Université Jean Moulin Lyon 3 attache une importance particulière au dynamisme des relations internationales porté par l’ensemble des acteurs de l’université et notamment par le Service Général des Relations Internationales pour l’initiation et l’accompagnement des projets, par l’ensemble des composantes de l’établissement et par l’Institut international de la francophonie (2IF).

Ces acteurs proposent plusieurs programmes clefs :

  • Des programmes spécifiques et adaptés aux étudiants internationaux dispensés en français (Diplôme d’Études Universitaires Françaises, DEUF), et plus encore en anglais, tant en droit (LLM in International and European Business Law), en sciences de gestion (Master International Business Realities Program ; Master General Management Program, GMP) ou de manière transversale (Study in English in Lyon, France, SELF),
  • Des programmes délocalisés (diplôme français proposé dans un pays étranger) dans une très grande diversité de pays,
  • Des doubles diplômes développés avec des partenaires en Europe et hors Europe, permettant aux étudiants de valider un cursus de Licence ou Master à la fois dans leur université d’origine et dans l’université partenaire.
Ce dynamisme international se traduit aussi par une politique volontariste dans les autres domaines essentiels que constituent la recherche (par des collaborations scientifiques internationales régulières) ou l’entrepreneuriat (par la mise en place de partenariats avec des établissements étrangers).

Le projet international de notre université est en lien avec la politique mise en œuvre par les acteurs locaux et nationaux (Conférence des présidents d’universités (CPU), la Région Auvergne Rhône Alpes (AURA), le Grand Lyon, la ville de Lyon et l’Université de Lyon (UdL) notamment). Ce projet se fonde sur plusieurs idées clefs :

  • Dynamiser l’activité et les projets internationaux des personnels, qu’ils soient enseignants-chercheurs, enseignants ou administratifs en expliquant et accompagnant le recours aux outils disponibles (selon le type de personnels : staff week, job shadowing, mobilité d’enseignement, projets « Tremplin », mobilité internationale de crédits…),
  • Développer les modes de financements européens (Erasmus mundus joint master degree; partenariat stratégique ; chaire Jean Monnet ; mobilité internationale de crédits…),
  • Accroître les collaborations avec les acteurs externes à l’Université qu’ils soient publics (Région Auvergne Rhône Alpes, Grand Lyon, ville de Lyon, autorités diplomatiques et consulaires…) ou privés (associations, ONG, entreprises…),
  • Favoriser la connaissance de l’activité internationale de chaque enseignant-chercheur en matière de formation et de recherche par l’élaboration d’une cartographie,
  • Assurer un développement qualitatif des conventions de mobilité étudiante ou des programmes délocalisés notamment.
Ce projet est ambitieux mais réaliste, nécessitant l’implication de chacun afin de poursuivre le développement international de l’établissement tant en faveur de ses étudiants que de ses personnels.

Mise à jour : 19 décembre 2017