Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Université Jean Moulin Lyon 3


Accueil : Université Jean Moulin / Recherche / Publications et thèses / Thèses / Thèses soutenues / Thèses soutenues - 2011

LYAKHOVA MOULIN Mariya

  • Version PDF

La concession en russe moderne

Mise à jour : 7 avril 2011

Thèse en linguistique : linguistique générale, langues slaves, langues romanes, didactique des langues Soutenue le 6 avril 2011

Dans cette thèse sur la concession en russe moderne, nous avons cerné cette notion en élaborant un schéma prototypique servant à classer différents types de constructions concessives et à intégrer le maximum de structures marquées comme concessives. Ainsi le schéma proposé (p, Cq), basé sur la notion de contraste entre les implications des contenus de p et q, les évaluations de ces contenus ou les actes illocutoires p et q, prend pour principal repère C, conjonction ou préposition concessive. Nous avons étudié la relation concessive dans des constructions bi-propositives et des propositions simples. Cet ensemble est classé en fonction du statut épistémique de q, puis subdivisé en non-conditionnel, conditionnel ou contrefactuel. Le deuxième critère de classement est le statut unique ou multiple de q. Dans le premier cas nous avons des constructions non-généralisantes, dans le second la construction appartient au type généralisant. Nous nous sommes démarquée des recherches traditionnelles en prenant en compte la concession illocutoire : xotja sert à remettre en cause l’énoncé précédent pour une auto-correction du locuteur qui annonce ainsi le changement du cours de sa pensée. Notre travail nous amène à la conclusion que la concession est un phénomène protéiforme non réductible à une notion de causalité inversée. L’élargissement du champ d’étude permet de jeter un pont entre la notion linguistique et la notion rhétorique de la concession et de donner un tableau plus complet des différentes formes de relation concessive en russe moderne.

In this thesis dedicated to concession in modern Russian we specified the concept by means of a prototypical schema which we applied to classify different types of concessive constructions. This schema aims at embracing the majority of sentences marked as concessive. The main mark of the proposed schema (p, C q), based on the idea of contrast between the implications of p and q contents, assessments of these contents or p and q speech acts, is the connective C, a concessive conjunction or preposition. We studied concessive relations in both complex sentences and simple sentences. They are classified according to the epistemic status of q and subdivided into non-conditional, conditional and counterfactual. The second criterion of classification is the single or multiple status of q. According to it we have, on the one hand, non-generalized concessive constructions and, on the other, generalized concessive constructions. Outstepping the traditional research, we made a point of studying illocutionary concession as part of the whole. Indeed, xotja in discourse is used by the speaker as a self-correction technique in order to reject the previous utterance pointing thus the deviation of their thought. As a result of our research we come to the conclusion that concession has multiple forms and cannot be reduced to inoperant causality. Due to a wider research scope we managed to bridge the linguistic and rhetoric concessions and to give a broader view of different forms of concessive relations in modern Russian.

Mots-clés : linguistique russe, concession, contraste, concession logique, concession rectificative, conjonctions, nesmotrja na (to èto), xotja, constructions concessives conditionnelles, daže esli, esli i, constructions concessives généralisantes, prépositions, vopreki, pri vsem, nominalisation, concession rhétorique, auto-correction.

Key words : Russian linguistics, concession, contrast, logical concession, restrictive concession, conjunctions, nesmotrja na (to èto), xotja, conditional concessive constructions, daže esli, esli i, generalized concessive constructions, prepositions, vopreki, pri vsem, nominalization, rhetoric concession, self-correction.

Directeur de thèse : Robert ROUDET

Membres du jury :
Stéphane VIELLARD, Professeur, Université Paris Sorbonne
Christine BRACQUENIER, Professeur, Université Lille 3
Jean BREUILLARD, Professeur, Université Paris Sorbonne
Vladimir BELIAKOV, Professeur, Université Toulouse le Mirail
Robert ROUDET, Professeur, Université Jean Moulin Lyon 3

Président du jury : Vladimir BELIAKOV

Mention : Très honorable avec les félicitations du jury

Equipe d'accueil
: Centre d'Etudes slaves André Lirondelle

 

Thématique(s)
Recherche

[ Recueil des thèses et H.D.R. ]

[ Contact ]

Pour toute question relative aux résumés de thèses soutenues, veuillez contacter Patricia GALEA - patricia.galea@univ-lyon3.fr

[ Documentation ]

Rechercher un article

Recherche un article

Mise à jour : 7 avril 2011