Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Université Jean Moulin Lyon 3


Accueil : Université Jean Moulin / Vie du campus / Culture / Toute l'actu / Année universitaire 2017-2018

"Les femmes rêvent de fuir et les hommes le font"

  • Version PDF

le 30 novembre 2017
19h

Lever de rideau au Théâtre de la Renaissance par les étudiants comédiens de Lyon 3

19h | Rendez-vous gratuit en Petite Salle du Théâtre de la Renaissance !


Pour la deuxième année consécutive, des étudiants comédiens de l'atelier théâtre dirigé par Corinne Ginisti de la Compagnie Le Rayon Vert, se produisent au Théâtre de la Renaissance.

Cette année, en résonance avec Combat de nègre et de chiens de Bernard-Marie Koltès, ils présentent un montage de textes tirés de Roberto Zucco et de Sallinger de Koltès. "Les femmes rêvent de fuir et les hommes le font" traduit un univers noir qui transpire les années 50. Le style ciselé et claire de Koltès se détache dans toute sa beauté littéraire et dramatique sur cet espace imaginaire d'ombres, de traces de sang, de larmes, de boue...

Réservation obligatoire auprès d'Hélène Grevot : H.Grevot@theatrelarenaissance.com


20h | Combat de nègre et de chiens


Bernard-Marie Koltès parle des gens, de la complexité du monde, des êtres humains qui se débattent et survivent. Dans cette quête insatiable d'une nouvelle humanité, il nous redonne espoir.


Quelque part en Afrique
. L'arrêt d'un chantier. Un pont "inachevable". Des gardiens sur des miradors, une porte qui claque, un coup de feu, un chien qui aboie, un camion qui roule trop vite, un geste maladroit, une parole qui blesse, un ouvrier mort. Horn, soixante ans, chef de chantier, patron ou du moins faisant office de, fait venir une femme de France : Léone. Il lui a promis le mariage, bien qu'il soit impuissant. Léone a suivi Horn voyant là l'occasion de changer de vie. Bien qu'elle n'attende plus rien des choses de l'amour, elle se surprend à avoir du désir pour Alboury. Alboury, lui, ne fait pas confiance aux Blancs. Il n'a qu'un but : chercher le corps de son frère mort, ouvrier, assassiné par Cal. Cal, la quarantaine, alcoolique naufragé, se regarde s'enfoncer, les pieds dans la boue. Horn sait que Cal a tué le frère d'Alboury. Il doit gagner du temps, et corrompre Alboury...


Quatre personnages
, piégés dans cet enclos, épiés par des gardiens invisibles et menaçants. L'histoire dure une nuit, juste une nuit où chacun affûte ses arguments, affine ses coups et charge ses armes.

Créé en 1983 par Patrice Chéreau et gravé dans les mémoires, Combat de nègre et de chiens est un drame oral, délocalisé en un lieu où la notion de bourgeoisie n'a pas court. L'être blanc, le "toubab" remplace le bourgeois. Ça n'est en aucun cas un drame post-colonial, juste un drame humain traitant des différentes façons d'être étranger à l'autre. Le racisme ne vient qu'en contrepoint de la haine de soi et devient la haine des autres en effet miroir.


Mise en scène Laurent Vacher
Collaboratrice à la mise en scène Adèle Chaniolleau
Scénographie Jean Baptiste Bellon
Son Michael Schaller
Lumières Victor Egea
Costumes Marie Odin

Avec Quentin Baillot, Stéphanie Schwartzbrod, Dorcy Rugamba, Daniel Delabesse

Durée : 2h40
Grande Salle

Plus d'info & réservations


Lieu(x)
Théâtre de la Renaissance | 7 rue Orsel | 69600 Oullins
Partenaires
Type
A la Une - Intranet
Thématique(s)
Culture

[ Programme culturel ]

[ Contact ]

Point Culture
04 78 78 78 00
pointculture@univ-lyon3.fr
Horaires d'ouverture
Du lundi au jeudi - 9h30 à 16h30
Vendredi - 9h30 à 12h

Rechercher une actualité

Recherche une actualité

Mise à jour : 29 novembre 2017