• Vie institutionnelle,

L’Université Jean Moulin, co-organisatrice des 1ères Rencontres lyonnaises de la vidéoprotection

Publié le 11 décembre 2018 Mis à jour le 11 décembre 2018

Jacques Comby, Président de l’Université Jean Moulin 3 a introduit les 1ères Rencontres lyonnaises de la vidéoprotection, le 9 novembre à l’Hôtel de Ville de Lyon, aux côtés de Gérard Collomb, Maire de Lyon, Jean-Yves Sécheresse, 5e Adjoint au Maire de Lyon et Didier Racine, Rédacteur en chef de la revue Préventique.

Organisées par la Ville de Lyon, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et la revue Préventique, les Rencontres lyonnaises de la vidéoprotection ont pour objectif de favoriser les échanges d’expertises, les retours d’expériences et de croiser les approches disciplinaires.

Depuis une vingtaine d’années, la vidéoprotection de l’espace public ne cesse de se développer en France et fait l’objet de débats idéologiques, éthiques, juridiques et déontologiques. Tandis que l’évolution technologique des dispositifs et leur diversité ouvrent de nouvelles voies pour leur utilisation, le cadrage juridique reste balbutiant.

Cette journée, articulée autour de trois tables rondes thématiques, a proposé de réfléchir aux nouveaux enjeux de la vidéoprotection, en présence des élus, des juristes, des représentants des services de vidéoprotection des collectivités territoriales, des représentants des forces de l’ordre, des chercheurs et des professionnels du secteur.
Laurent ECK, Maître de conférences de droit public à la Faculté de Droit de l’Université Jean Moulin Lyon 3, est intervenu dans la table ronde consacrée au volet juridique et moral*, aux côtés de Daniel Chabanol, Conseiller d’État honoraire ; Jean-François Barre, avocat, représentant du Bâtonnier du Barreau de Lyon ; Rémi Fargette, Directeur général de l’association nationale de la vidéoprotection.

*Table ronde n°3 « Quel cadre pour la vidéoprotection ? Enjeux juridiques, éthiques et déontologiques »