• Recherche,

BETRENCOURT Anne-Gaëlle

Les Pères de l’Eglise cappadociens : le pouvoir et le droit.

Publié le 22 novembre 2010

Thèse en Histoire du droit Soutenue le 24 septembre 2010

Les Pères de l'Eglise, et notamment les trois Pères cappadociens, ne se sont pas intéressés qu'aux questions dogmatiques. L'étude de leur correspondance, ainsi que de leurs homélies, discours, et autres récits, retranscrit l'intérêt qu'ils ont pu porter à des problèmes sociaux, économiques et juridiques soulevés au IVe siècle. Les siècles précédents ont été entachés de guerres, d'usurpations, d'instabilité politique et économique. L'Eglise est parvenue, en dépit des persécutions, à se développer jusqu'à devenir une autorité capable de rivaliser avec l'autorité civile. Les évêques, responsables des ecclésiastiques et des laïcs, sont intervenus dans divers domaines, en vue d'imprégner la société de la morale chrétienne. Comment, grâce à leurs talents oratoires, leurs fonctions épiscopales et leurs relations avec les autorités civiles, en dépit des troubles politiques et religieux, les Pères cappadociens ont-ils tenté de transformer une société décadente, en l'orientant, grâce à leur morale religieuse, vers une société plus vertueuse, plus structurée, plus égalitaire en droit sur certaines questions, et aussi économiquement plus juste ?

Mots clés : Basile de Césarée ; Grégoire de Nazianze ; Grégoire de Nysse ; Eglise ; Antiquité tardive ; Droit ; Famille ; Femme ; Esclave ; Enfant ; Embryon ; Propriété ; Prêt à intérêt ; Impôts Directeur de thèse : Monsieur Christian Lauranson-Rosaz Membres du jury : M. Jean-Philippe AGRESTI, Maître de conférences à l'Université Aix-Marseille III, (rapporteur) M. Christian BRUSCHI, Professeur à l'Université Aix-Marseille III, (président) M. Éric GASPARINI, Professeur à l'Université Aix-Marseille III (rapporteur) M. Christian LAURANSON-ROSAZ, Professeur à l'Université Jean Moulin Lyon 3 Mention : Trés honorable Equipe d'accueil : CLHDPP


Mise à jour : 22 novembre 2010