Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Université Jean Moulin Lyon 3

Université de Lyon

Accueil : Université Jean Moulin / Actualités

La chaudière numérique Lyon 3 : les premières photos de l'installation

  • Version PDF

du 15 octobre 2014 au 31 octobre 2014

Naissance du projet
L'Université Jean Moulin Lyon 3 favorise les partenariats innovants avec des acteurs socio-économiques. Ainsi, en relation avec Stimergy et GreenPriz, la Direction des Systèmes d'Information et la Direction du Patrimoine travaillent conjointement pour créer un dispositif innovant de chaudière numérique.

Une chaudière oui, mais pourquoi "numérique" ?
Le principe de chaudière numérique s'appuie sur le recyclage de la chaleur dégagée par des serveurs informatiques pour chauffer l'eau sanitaire, ce qui permet également d'alléger les charges liées au fonctionnement des systèmes d'information en supprimant les installations de climatisation.

Découvrez les premières images du pilote installé à l'Université Jean Moulin Lyon 3
©David Venier - Université Jean Moulin Lyon 3

Et concrètement ça marche comment ?
Au niveau du pilote de l'Université Jean Moulin Lyon 3, le fonctionnement de serveurs reliés à des postes de travail virtualisés de la bibliothèque située à la Manufacture des Tabacs chauffera l'eau sanitaire des douches du Service des sports accessibles aux personnels et aux étudiants.

Il n'y aura donc plus besoin :
  • pour chauffer l'eau de consommer de l'énergie supplémentaire ayant une empreinte équivalent carbone,
  • d'utiliser pour ces serveurs des climatisations dont le fonctionnement laisse échapper des gaz à effet serre.

Cette solution d'efficience énergétique s'intègre donc dans la dynamique de Plan Vert que l'Université Jean Moulin Lyon 3 va mettre en place et qui a pour but de favoriser la réduction de l'empreinte carbone par l'intermédiaire de différents leviers.

Une innovation pour Lyon 3 qui réside dans :
  • l'intégration de technologies innovantes (Chaudière numérique - Grand Prix Energie Intelligente 2013 et d'autre part les Prises intelligentes - Prix Spécial Energie Intelligente 2012)
  • l'adaptation de la chaudière au fonctionnement de l'Université (saisonnier)
  • l'optimisation du gain énergétique par la réutilisation des serveurs concernés et la virtualisation des postes de travail.


►À lire aussi :
La chaudière numérique Lyon 3 : un projet de recherche incubé avec succès

Type
Actualité institutionnelle
Thématique(s)
Vie institutionnelle, Vie de l'Université

Rechercher une actualité

Recherche une actualité

Mise à jour : 16 octobre 2014