• Culture,
  • Vie de l'Université,

"Ernest Chausson, ou le romantisme à la française" par l'Ensemble Nova

Publié le 26 janvier 2017 Mis à jour le 9 février 2017

                                                                                       Juliette Leroux

Le concert pour piano, violon et quatuor à cordes d'Ernest Chausson
qui sera présenté lors de cette soirée est l'une des œuvres phare du répertoire de musique de chambre. Pièce en quatre mouvements, elle marque l'émergence d'un caractère dramatique très marqué dans la musique de Chausson.

Issu d'une riche famille bourgeoise parisienne, Ernest Chausson est né en 1855. Après de brillantes études de droit, il se consacra pleinement à la musique. Elève de Jules Massenet au conservatoire de Paris, ce compositeur romantique français développa un langage musical influencé au départ par la musique de Wagner, pour finalement s'en émanciper et proposer une harmonie brillante, souvent très originale et parfois audacieuse.

Les musiciens de l'Ensemble Nova interpréteront aussi la fameuse Sonate pour violon et piano de César Franck, dont Chausson fut également l'élève, puis le disciple.

Antonia Rossler, soliste violon dans la Sonate de César Franck
Juliette Leroux, soliste violon dans le Concert d'Ernest Chausson

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée pointculture@univ-lyon3.fr


Un orchestre de chambre en résidence à Lyon 3 : L’Ensemble Nova


L’Ensemble Nova
, dirigé par Vincent Balse, pianiste concertiste, chef d’orchestre et directeur artistique de l’Ensemble, est composé de jeunes solistes internationaux exprimant de fortes personnalités musicales et une grande présence artistique. La saison musicale proposée par l'Ensemble s'articulera autour de plusieurs thématiques avec la présence des solistes internationaux invités. Chaque concert sera proposé sous forme de rencontres entre les artistes et le public avec présentation des œuvres, des compositeurs et des instruments. Ces temps favoriseront la découverte, le partage et l’accès à des répertoires divers allant du classique aux musiques du monde.

                                                 ©David Venier - Université Jean Moulin Lyon 3

Mise à jour : 9 février 2017