• Vie de l'Université,

Concert Lalo

Publié le 18 septembre 2018 Mis à jour le 21 septembre 2018
Orchestre de Chambre de Lyon
Orchestre de Chambre de Lyon

Le folklore espagnol a toujours constitué une grande source d’inspiration. À l’époque baroque, on pense bien sûr à la Chaconne. Chez les modernes, Debussy reste le père de la suite Iberia et chez les romantiques, la référence reste Carmen de Bizet.

Programme :

J. Gimenez
La Boda de Luis Alonso (Intermedio)
J. Rodrigo
Zarabanda lejana y Villancico
E. Lalo
· Concerto pour violoncelle et orchestre
· Symphonie Espagnole


Artistes :

Aurélienne Brauner, violoncelle
Mathieu Névéol, violon

 

►Tarifs pour le public : de 5 à 34 euros
>>> Billetterie en ligne


Quelques mots sur le programme :

L’ouverture Candide du compositeur américain Léonard Bernstein est suivie du lyrisme à la française de Gabriel Fauré avec son Élégie écrite pour violoncelle et orchestre, jouée par Raphaël Ginzburg.
Puis, Nina Millet, violon solo de l’Orchestre, interprète les Airs Bohémiens de Pablo de Sarasate.
Pour clore la soirée, place à la musique lyrique, chantée et très dansante de deux compositeurs qui s’inspirent du folklore arménien et d’Europe de l’Est. Le concerto pour trompette écrit par Alexandre Arutiunian, interprété ici par Gustavo Solano, puis la version pour flûte du concerto d’Aram Khatchaturian par Raphaëlle Rubellin, flûte solo de l’Orchestre de la Suisse Romande.

Site internet de l'orchestre : http://orchestredechambredelyon.univ-lyon3.fr

Partenaires :


Thématiques :
Vie de l'Université