Chaires

Chaire de recherche "Internationalisation des PME "- juin 2017

La vocation de la Chaire est de produire et de diffuser des connaissances - sous forme de conférences, d’études, d’ouvrages, d’articles de recherche et d’études de cas pédagogiques - sur les thématiques suivantes :
  • les stratégies d’internationalisation des PME : choix des marchés, modes d’entrée, rythme de l’internationalisation ;
  • la construction et le développement des réseaux à l’international ;
  • le management et le pilotage des opérations internationales ;
  • les facteurs de réussite et d’échec de l’expansion internationale.
     
Les travaux menés portent sur l'expansion internationale des PME dans les marchés matures et émergents.

PME
Des partenariats en France et à l’étranger :
- les partenaires socio-économiques de la Chaire sont deux PME industrielles de la région Auvergne-Rhône-Alpes : Mixel Agitateurs et SLAT.
- des collaborations sont engagées avec plusieurs équipes de recherche à l’étranger, notamment en Allemagne (ESCP Europe - Campus Berlin), au Brésil (Universidade de São Paulo - USP), au Canada (Université du Québec à Montréal - UQAM), en Chine (Tongji University, Shanghai), en Espagne (Universidad de Valencia), en Italie (Università di Pavia) et au Royaume-Uni (Birmingham Business School, University of Birmingham).

Dans le cadre de la Chaire, Noémie DOMINGUEZ et Ulrike MAYRHOFER ont réalisé une mission en Chine où elles ont effectué un séjour de recherche à l'Université de Tongji à Shanghai et mené une quinzaine d'entretiens avec des dirigeants de PME et des spécialistes de l'accompagnement à l'international.
Les recherches conduites dans le cadre de la Chaire les ont également amenées à animer - sur invitation - des conférences sur les stratégies d'internationalisation des PME au Think Tank « La Fabrique de l'Exportation » à Paris, à l’Università di Pavia et au Small Business Research Centre, Kingston University, Londres.

Contacts :
Noémie DOMINGUEZ, Maître de conférences
Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités

Chaire "Valeurs du soin centré-patient"- octobre 2016

La Chaire « Valeurs du soin centré-patient. Efficience des systèmes, questions éthiques et politiques », hébergée à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et soutenue par des partenaires dirigeants du monde de la santé, sera inaugurée les 19 et 20 octobre 2016, à l’occasion d’un workshop international, qui réunira à Lyon, praticiens, patients, dirigeants et chercheurs de la santé.
Le constat de la disparition du patient en tant que sujet dans les discours médicaux et l’organisation même des systèmes de santé, appelle à une urgente mobilisation éthique et politique pour repenser la justesse des modèles de soin.
Le projet de la chaire « Valeurs du soin centré-patient » ambitionne de réinterroger les systèmes de soin autour du patient, dans un souci à la fois éthique et économique. Téléchargez la plaquette

La question de la valeur est au centre de toutes les tentatives de compréhension du malade dans sa complexité.
Remettre en perspective et analyser, par une démarche critique, les concepts d’évaluation, d’efficience et de valeur autour du soin, c’est prendre en compte précisément la nécessité de réinstaller la valeur dans les mesures d’évaluation, en reconsidérant l’espace du soin et la place du malade.
Valeurs du soin centré-patient

Déjà engagée dans des échanges à l’international (Etats-Unis, Chine, Mexique), à partir d’une approche interdisciplinaire – philosophie, économie, science politique, sociologie, gestion – la Chaire “Valeurs du soin centré–patient” a ainsi pour finalité d’engager une réflexion collective autour de la question du sens et de la valeur de la centricité du patient.

Ce premier workshop international
donne le coup d'envoi de cette initiative et a pour but de réunir un la rge panel de parties prenantes. Patients, groupe de patients, professionnels de santé, pouvoirs publics et universitaires sont invités à participer à la création de cette initiative novatrice et unique. Téléchargez le programme des journées des 19 et 20 octobre 2016



 
Cette chaire est portée par :
  • Roch Doliveux (Ancien CEO d’UCB, initiateur de la Chaire « Valeurs du soin »)
  • Jean-Philippe Pierron (Professeur d’Université, Directeur de l’École doctorale de Philosophie, Directeur de la Chaire)
  • Didier Vinot (Professeur d’Université, Vice-Président chargé des affaires financières, co-Directeur de la Chaire).
Consultez le site de la chaire

Chaire notoriale européenne - janvier 2015


Préambule :
La profession notariale est régulièrement confrontée à des évolutions qui l’amènent à devoir réfléchir sur son statut et sa place dans la société. Dotée d’un statut particulier (les notaires sont officiers publics et ministériels), appelée à remplir un certain nombre de missions de service public ressortissant de compétences réservées, la profession est cependant convaincue de la nécessité de devoir allier ces données fondamentales avec les évolutions du monde qui l’entoure.
Ayant noué des relations durables avec certains de ses partenaires économiques mais aussi avec certains de ses partenaires académiques, la profession notariale a souhaité saisir l’opportunité offerte par diverses dispositions récentes en matière de mécénat, et notamment les dispositions relatives aux chaires.
L’idée de rapprocher ces partenaires économiques et académiques afin qu’ils puissent contribuer à une oeuvre prospective commune concernant le notariat s’est imposée naturellement.
Ainsi, à l’initiative de l’université Jean Moulin Lyon 3 et sur proposition de l’ACENODE (Association du Centre Notarial de Droit Européen), a été créé cette chaire, au sein de la Fondation de l’Université Jean Moulin Lyon 3, sous égide de la Fondation pour l’Université de Lyon, dont l’objet est de produire de nouvelles connaissances scientifiques appliquées relatives au domaine d’activité du notariat avec la volonté, dans le respect de l’intérêt général auquel a toujours contribué le notariat, d’aider à une meilleure compréhension des enjeux à venir pour la profession qui constitue un débouché essentiel pour les étudiants formés par la Faculté de droit de l’Université.
La chaire a été créée, en présence de l’ACENODE, avec l’approbation du Conseil Supérieur du Notariat et le soutien financier des partenaires économiques.

Objet de la Chaire :

La Chaire oeuvre aux côtés des acteurs scientifiques et professionnels déjà existants, en bonne intelligence avec eux. Elle doit être vue comme un cadre souple mais institutionnel dont l’objet est de contribuer à la réflexion sur la profession notariale de demain en Europe, tout en préservant les principes fondamentaux qui la gouvernent et, ainsi, identifier – dans un cadre universitaire – de manière approfondie les enjeux et besoins nouveaux qui se dessinent, leur acclimatation dans les cursus initiaux et continus de formation des notaires, de leurs collaborateurs et partenaires.
La Chaire doit donc permettre, de manière visible à l’extérieur, de démontrer que l’innovation professionnelle et pratique est au coeur des préoccupations notariales, le cadre universitaire étant un gage de scientificité et d’indépendance de la réflexion, de qualités pédagogiques.
La Chaire n’a vocation à se substituer à aucune des instances et organisations académiques ou professionnelles existantes qui ont chacune déjà des missions bien définies.
Il consacre un équivalent de 30 % de son temps de travail universitaire à l’animation scientifique et à la direction de la Chaire. Ce temps est dégagé au-delà de sa charge statutaire d’enseignement.

Professeur titulaire de la Chaire : Cyril NOURISSAT, Professeur agrégé des Facultés de droit à l’Université Jean Moulin Lyon 3 (équipe de droit international, européen et comparé (EDIEC - EA 4185).
 

Chaire de recherche "Lyon 3 Coopération"- juin 2014


À l’heure des grands défis sociétaux et économiques, où les questions de performanceLyon 3 coopération et de solidarité se posent à l’échelle mondiale, s’impose une réflexion approfondie sur de nouvelles façons de faire et de penser l’économie de marché.

La coopérative et le système mutualiste auxquels adhèrent plus d’un milliard de personnes dans le monde apparaissent aujourd’hui comme une alternative extrêmement sérieuse au modèle d’actionnariat classique. Dès lors, l’Université Jean Moulin Lyon 3 (Centre de Recherche Magellan - IAE Lyon) et le Crédit Agricole Centre Est se sont associés pour créer une chaire de recherche sur la "Valorisation des modèles coopératifs et mutualistes".


Les axes de recherche de la chaire :

Actualité : soutenance de thèse de Charlotte LECUYER le 6 décembre 2016. Le sujet de sa thèse portait sur : " Responsabilité sociale de l’Entreprise et valeur de l’offre pour le consommateur : le rôle de la gouvernance perçue dans le secteur bancaire ".

Retrouvez toutes les informations sur le site internet de la chaire

Chaire Française dans l'État de São Paulo - décembre 2013


"Soutenu par l'Ambassade de France et l'Etat de Sao Paulo, le programme de chaires Brésilfrançaises dans l'Etat de Sao Paulo permet l'accueil dans les trois universités partenaires (USP, UNICAMP et UNESP) d'enseignants chercheurs et de chercheurs de toutes disciplines en poste dans des établissements français.
Les lauréats ont pour mission de développer un programme de recherche innovant en collaboration avec leurs collègues brésiliens, de participer aux activités d'enseignements et de recherche dans l'université partenaire et de contribuer à la diffusion de la culture scientifique française par des conférences ouvertes au grand public.

Accueilli par l'Université de Sao Paulo (USP), le Professeur Hugues Fulchiron (Centre du droit de la famille de l'Université Lyon 3), consacrera sa chaire à la question de la circulation des personnes et de leur statut familial dans un monde globalisé".

 ► Consultez la liste des lauréats du 20 décembre 2013

Chaire Industrielle "Rationalités, usages et imaginaires de l'eau" - novembre 2012


Cette chaire industrielle, lancée en novembre 2012, est un moment fort pour l’Université Jean-Moulin. Elle est une concrétisation supplémentaire dans une longue tradition de coopérations avec les partenaires socio-économique.

L’Université Jean-Moulin veut saisir ces diverses formes de partenariat pour faire entendre la voix de ses enseignants-chercheurs dans les débats de société, mais peut aussi directement contribuer à faire évoluer les projets et les modes d’action de ses partenaires.

Retrouvez toutes les informations sur la Chaire Industrielle

Chaire SENGHOR de la Francophonie de Lyon


L’Institut international pour la Francophonie (2IF),Université Lyon 3 qui accueille en son sein la Chaire Senghor de la Francophonie de Lyon, dispense des formations professionnelles et universitaires. Il abrite un Centre de recherche et de documentation sur ces thèmes. Par ailleurs, depuis octobre 2002, 2IF accueille le Secrétariat international du Réseau des Chaires Senghor de la Francophonie.
Ces créations, particulièrement innovantes au niveau national et international, que sont l’Institut international pour la Francophonie et la Chaire Senghor de la Francophonie de Lyon se justifient à bien des égards.
D’abord, l’utilité et la pertinence de la Communauté francophone s’inscrivent pleinement dans les défis de l’avenir : mise en place d'une mondialisation multipolaire, besoin de solidarité et de diversité, nécessité du dialogue des cultures.
De plus, la Francophonie restant pratiquement inconnue des jeunes, des universitaires et plus généralement de la société civile, il est apparu indispensable d’en faire un sujet d’étude, de réflexion et de formation.
A cet effet, l’Université Jean Moulin Lyon 3 a mis en place un Pôle d’enseignement et de recherche en matière de Francophonie et de Mondialisation, mené par 2IF et la Chaire Senghor de la Francophonie de Lyon.

Retrouvez tous les détails sur le site 2IF

Mise à jour : 4 décembre 2017